Monday, September 12, 2011

Championnat de France 2011 2012 Paris Sg Brest

10 September 2011
Parc des Princes,
Paris


Neuf points en trois matchs de Ligue 1, voilà le challenge que compte relever le PSG avec la réception du Stade Brestois au Parc des Princes. Une performance qu'il n'a plus accomplie depuis le mois d'août 2009, avec trois succès d'affilée face au Mans (3-1), Va-lendennes (3-2) et Lille (3-0). Au sortir d'une minitrêve internationale, qui aura vu huit joueurs de la capitale rejoindre leur sélection respective (Gameiro, Matuidi, Menez, Pastore, Lugano, Sirigu, Bisevac et Tiéné), le groupe parisien paraît disposé à poursuivre sur sa lancée. En effet, tous les voyants sont au vert. Derrière, Paris peut s'appuyer sur l'assurance affichée par Salvatore Sirigu, dont les gants ne tremblent pas depuis la reprise. La défense centrale, quant à elle, s'est vue considérablement renforcée avec l'arrivée du capitaine emblématique de l'Uruguay, le bouillonnant et toujours efficace Diego Lugano. Au milieu comme devant, enfin, l'alchimie semble s'opérer au regard des dernières prestations collectives entrevues contre Valenciennes (2-1 Jet Toulouse (3-1). En Haute-Garonne, les hommes d'Antoine Kombouaré ont mis une mi-temps pour mettre la machine en route mais, une fois lancée, celle-ci a littéralement broyé le bloc toulousain. Avec le prodige argentin, Javier Pastore, en chef d'orchestre (à l'origine des trois buts contre le TFC) et Kevin Gameiro à la finition (3 buts en 4 matchs de L1 ), le PSG inspire déjà la crainte... Et ce n'est qu'un début ! 

« Remettre le prix du fair-play à Diego Lugano, c'est comme remettre le prix Nobel de la paix à Ben Laden. » L'hommage est signé Sébastian Abreu, international uruguayen, et en dit long sur la nouvelle recrue du PSG, capitaine de la Céleste. Clin d'œil du destin, Lugano devrait faire ses débuts avec le club de la capitale... dimanche 11 septembre face à Brest en Ligue 1. Au moins, les Bretons ne pourront pas dire qu'ils n'étaient pas prévenus. Ce caractère rugueux, Lugano, recruté pour 3,5 millions par le PSG, l'a hérité de son père, Alfredo. Celui-ci est un ancien défenseur et capitaine du Libertad de Canelones, modeste club uruguayen où a débuté le néo-Parisien. Plus qu'un modèle, Alfredo Lugano est un « mentor » pour son fils, comme on le découvre sur le site officiel du défenseur central. Le caractère rebelle et guerrier de ce beau blond lui vient de son père dont il a aussi pris le sobriquet : « Tota ». « En Uruguay, personne ne peut échapper aux surnoms », plaisantait Diego Lugano lors de sa présentation au Parc des Princes. A 30 ans, ce père de trois enfants est un pilier de la sélection uruguayenne, quatrième du dernier Mondial et qui vient de remporter la Copa America. 


Lugano a prévenu qu'il ne renoncerait pas à l'équipe nationale, malgré les longs déplacements en perspective. « C'est valable pour tous les joueurs latino-américains, c'est notre problème et notre chance. Moi, cela fait six ans que je le fais et ça ne me fait pas peur. » II a d'ailleurs inscrit un but de la tête face à l'Ukraine le week-end dernier en amical. Sacré à deux reprises meilleur défenseur quand il évoluait à Sao Paulo (Brésil), ce grand défenseur (1,88 m) qui possède un excellent jeu de tête a découvert l'Europe en signant à Fernerbahçe. Il a passé cinq ans à Istanbul, où il est devenu uneidole.Ason départ, les supporters l'ont escorté jusqu'à l'aéroport pour le remercier : avec la formation stambou-liote, Lugano a remporté deux titres de champion (2007, 2011) et disputé un quart de finale de Ligue des champions lors de la saison 2007-2008. «Dans tous mes clubs, j'ai laissé une trace et j'en suis fière. A Paris, je repars de zéro », expliquait celui qui pourrait bien s'inscrire dans la tradition des défenseurs sud-américains qui ont fait vibrer le Parc des Princes, à l'instar de Ricardo, Gabriel Heinze, Mauricio Pochettino ou encore Juan Pablo Sorin. Diego Lugano, un fils à papa, oui. Un poète sur le terrain, un peu moins...»


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass :
thewildbunch22
Full Game
  

























Caps













No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED