Monday, July 25, 2011

Argentini "Gli Stranieri in Italia"

Quand vous pensez aux joueurs argentins qui ont marqué le Championnat Italien, le nom de Diego Maradona est celui qui apparait le premier. Mais la grandeur du Pibe de Oro ne doit pas masquer un groupe unique et un grand nombre de footballeurs: Omar Sivori, Hernan Crespo, Javier Zanetti,Gabriel Batistuta, Veron, une école de football unique a trouvé dans le calcio le bon endroit pour mettre en valeur son inimitable talent.
Si L'Italie dans les années 90et 2000s etait la direction preferentielle des plus grands, L'espagne apris le realai à l'heure actuelle et la fuite des jeunes joueurs  d'Argentine devient incontrôlable.

Ce n'est pas une vague de départs, c'est une lame de fond, un exode massif. Saison après saison, le grand rival du Brésil se vide de sa substance.En 2006,127 joueurs ont quitté le pays.Plus grave, les très jeunes talents sont désormais concernés.et c'est tout le football albiceleste qui est rongé par la racine.Six champions du monde Juniors 2005, dont Lionel Messi, Pablo Zabaleta et Sergio Agûero, évoluent déjà à l'étranger. Combien de temps encore les nouvelles revelations resteront-ils au pays ? Sept mois pas plus ? De toute façon, leur transfert est programmé. « Une question de survie pour des clubs  surendettés », clament les dirigeants. « Une manière de faire de l'argent facile », persifle la presse argentine. 

 Symbole de cet affairisme outrancier,la" megaoperaciôn "conclue au mois de septembre 2006 par River Plate :pour 10,3 millionsd'euros, les dirigeants bandasangre ont cédé 50% des droits de Gonzalo Higuaîn, 40% de ceux de Fernando Belluschi et un pourcentage variable sur les transferts de Auguste Fernândez, 20ans, Juan Antonio, 18 ans et Matteo Musacchio, un gamin d'à peine 16 ans. Grand bénéficiaire de ce Monopoly géant, un groupe d'investisseurs emmené par le célèbre agent de joueurs, Fini Zahavi avec, en filigrane, la société MSI, propriétaire des Corinthians et des droits sur Carlos Tévez et Javier Mascherano. Au delà des profits financiers réalisés à court terme, ce type d'opération peut s'avérer désastreux pour la carrière de ces jeunes prodiges. Car aucun d'eux ne contrôle sa trajectoire sportive. A ce titre, les exemples de Tévez et Mascherano sont frappants.Après un bref passage par Corinthians où ils ont enlevé un titre de champion du Brésil,les deux joueurs ont été prêtés à West Ham, une équipe indigne de leur talent, avant de partir pour Manchester United pour l'un, Liverpool puis Barcelona pour l'autre. En toile de fond, le souhait de MSI de racheter ce modeste club de Premier League pour en faire un nouveau Chelsea. Le duo argentin a juste servi de cadeau de bienvenue. 

D'autres virtuoses avant lui se sont brûlé les ailes.Transférés très jeunes également.Claudio Borghi ou Diego Latorre,futures stars de la fin des années 80, n'ont jamais tenu leurs promesses. Plus récemment, Fernando Cavenaghi, le buteur vedette de River Plate, est allé s'échouer au Spartak Moscou pour une grosse poignée de dollars.Aujourd'hui, Andrés D'Alessandro, champions du monde Juniors 2001 tente de relancer une carrière en souffrance. Le déchet est immense, mais il n'effraie pas les candidats au départ, obnubilés par la gloire et l'argent. L'exemple de Lionel Messi.le génie de Barcelone, aiguise les appétits. Pourtant,son destin est hors norme. A 12 ans,la petite star des Newell's Old Boys ne mesure qu'un mètre quarante. Des problèmes hormonaux freinent sa croissance. Ses parents effectuent le voyage en Espagne pour le soigner. Séduits par le talent du pibe, les dirigeants du Barça prennent le traitement intégralement à leur charge. Ils n'auront pas à le regretter. Léo est à l'heure actuelle la star ultime du football mondial avec le Portuguais Cristiano Ronaldo.  Sergio Aguero n'a pas attendu beaucoup plus longtemps avant de tenter sa chance. L'Atlético de Madrid avait misé 22 millions d'euros (un record) sur ce buteur de poche de 18 ans et les plus grands clubs se battent à l'heure actuelle pour lui. Champion de précocité, Kun (son surnom emprunté à un héros de dessin animé) a débuté en D1 argentine à 15 ans, 3 mois et 1 jour, battant le vieux record de Maradona. Reste pour lui, comme pour ses" compadres "argentins,à s'adapter au jeu européen. » Le rythme est plus rapide, reconnaît l'ex-attaquant d'independiente. En Argentine, les ballons ressortent moins vite. Mais les défenseurs te tuent. Même à l'entraînement, ils jouent à fond, comme dans un vrai match. » De toute façon, rien ne le fera dévier de sa route.A l'instar de ses centaines de glorieux prédécesseurs, il est venu,à son tour,chercher fortune en Europe...

 Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128Kbps
Italian Comments
Vhs Master Rip
Documentary
40mnts
Pass :
thewildbunch22

 Cover Scan:


Caps












3 comments:

  1. cool dok! mercy

    ReplyDelete
  2. Merci beaucoup pour la vidéo, mais la page ne ​​rentre pas de mot de passe megauploud!

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED