Wednesday, September 21, 2011

Championnat de France 2011 2012 Bordeaux Lille

Day 7
20 September 2011
Stade Chaban Delmas, Bordeaux
Referee: T. Chapron
Attendance: 17927

  Trois jours après la cruelle défaite à Toulouse, les Girondins accueillent les Dogues lillois pour le compte de la 7ème journée. Les hommes au Scapulaire se doivent de réagir et une 1ère victoire devant le public girondin ferait beaucoup de bien au moral. La rencontre débute à 21h00, au stade Chaban-Delmas. Le 1er changement notable se situe au poste de gardien. Suite à l'exclusion de Cédric Carrasso samedi, Kevin Olimpa, de retour dans le groupe, devrait être titularisé. A moins qu'A Keita ne bénéficie de sa 1ère titularisation de la saison, mais surtout en Ligue 1. 

 En effet, jusqu'à présent, le jeune portier bordelais a disputé 2 rencontres et est à chaque fois entré en jeu suite à l'exclusion du gardien titulaire (exclusion de Ramé lors de PSG – Bordeaux 2009/2010, exclusion de Cédric Carrasso lors de TFC - Bordeaux samedi dernier). Au sujet des joueurs de champ, Francis Gillot a rappelé une majorité des joueurs envoyés en CFA le week-end dernier. Vujadin Savic, Fahid Ben Khalfallah, Henri Saivet et Anthony Modeste sont dans le groupe. Grzegorz Krychowiak, Grégory Sertic et Emiliano Sala en font les frais. Jussiê n'est pas non plus dans le groupe. Le Brésilien sera aux soins aujourd'hui. Du côté lillois, Ludovic Obraniak et Matthieu Debuchy sont suspendus. A leurs absences s'ajoutent celles de Dimitri Payet, Tulio De Melo et Aurélien Chedjou, tous blessés. Rudi Garcia emmène donc un groupe diminué à Bordeaux ce soir mais peut tout de même compter sur le trio offensif Hazard, Cole, Sow. 

 Malgré la défaite face au « Téfécé », il y a eu du positif et les Girondins peuvent s'en inspirer avant la rencontre de ce soir. En effet, Francis Gillot l'a dit, « nous avons vu des choses très intéressantes lors de cette 1ère mi-temps face à Toulouse. Il faut le faire sur 90 minutes ». Pendant une mi-temps, les Bordelais ont surclassé leur voisin toulousain, au point de rentrer au vestiaire avec 2 buts d'avance. Peu mis en danger, les Marine et Blanc avaient bien maîtrisé leur sujet avec notamment de bonnes combinaisons sur le côté gauche, entre Benoît Trémoulinas et Nicolas Maurice-Belay. L'ouverture du score girondine est arrivée suite à un bon enchaînement de ces 2 joueurs. Cheick Diabaté constitue une autre satisfaction. Auteur d'un doublé pour sa 1ère titularisation de la saison, l'attaquant malien a marqué des points. Pour Francis Gillot, « cela était une petite bouffée d'oxygène dans cette soirée. Il a montré qu'il était capable de bien garder les ballons devant et qu'il pouvait marquer surtout ». Aux Girondins de s'inspirer de leurs 45 premières minutes afin de répondre présent face au LOSC ce soir.

Les hommes de Rudi Garcia doivent quant à eux être plus attentifs en fin de match. En effet, ils viennent de connaître 2 désillusions consécutives. Tout d'abord, en Ligue des Champions, bien que menant de 2 buts à 20 minutes du terme de la partie, ils se sont fait rejoindre par le CSKA Moscou (2-2). A peu de choses près, le même scénario s'est répété samedi lors de la rencontre face à Sochaux. Les Doubistes ont arraché le point du match nul à la 86ème minute (2-2). Bordeaux est prévenu, il faudra y croire jusqu'au bout du temps additionnel. Les hommes au Scapulaire doivent réagir après le terrible scénario de samedi. Défaits au Stadium, les Girondins possèdent 6 points après 6 journées, et se classent à la 13ème place du classement. Par ailleurs, ils n'ont pas encore remporté de match devant leur public cette saison. Avec 1 défaite face à Saint-Etienne (1-2), et 2 matches nuls face à Auxerre (1-1) et Evian (0-0), les Bordelais doivent réagir afin de « faire de Chaban-Delmas notre territoire », comme le disait Jaroslav Plasil la semaine passée. La tâche s'annonce délicate face au champion de France en titre lillois. Mais une 1ère victoire à domicile face au prétendant au titre lillois, ne donnerait-elle pas une saveur encore meilleure… Les Lillois n'ont eux pas connu la défaite hors de leur base cette saison. Après avoir été tenus en échec à Nancy lors de la 1ère journée, les Dogues se sont successivement imposés à Caen (1-2) et à Saint-Etienne (1-3). Le champion en titre compte bien conserver son invincibilité à l'extérieur et, par la même occasion, rester accroché au peloton de tête. Le LOSC occupe actuellement la 4ème place, avec 11 points au compteur, soit 3 de moins que le leader lyonnais. (girondins.com)

Bordeaux : Olimpa - Chalmé, Henrique, Ciani, Trémoulinas - L. Sané, N'Guemo - Gouffran (Ben Khalfallah, 72), J. Plasil (cap.), Maurice-Belay (Saivet, 78) - C. Diabaté./Entraîneur : Francis Gillot. Avertissements : Chalmé (37), Ben Khalfallah (88), Diabaté (89).
Lille : Landreau - Bonnart (Souaré, 83), Basa, Rozehnal, Béria - Balmont, Mavuba (cap.), Pedretti (Gueye, 61) - Cole, Sow (Jelen, 67), Hazard./Entraîneur : Rudi Garcia. Avertissements : Cole (56), Landreau (80), Rozehnal (89).


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Full Game


First Half

Second Half


Review
 
Le champion de France, rapidement mené au score suite à un penalty sévère sur Cheick Diabaté, qui en manqua un second en fin de match, a eu le mérite de revenir grâce à son attaquant belge Eden Hazard. C'est un bon point pris par les hommes de Rudi Garcia, qui avaient l'occasion de revenir à hauteur du leader Lyon en cas de succès - d'enfoncer aussi le FCGB. Les hommes de Francis Gillot, même s'ils n'ont toujours pas gagné cette saison à domicile, ont rassuré leur entraîneur et leur maigre public qui n'avait pas vibré autant depuis un petit moment. Tout avait bien commencé pour lui, avec cette intervention vigoureuse de Balmont devant Diabaté (notre cliché) jugée illicite par l'arbitre M. Chapron qui désignait le point de penalty. L'attaquant malien, auteur d'un doublé samedi à Toulouse, s'exécutait non sans voir Landreau toucher son tir (1-0, 8e). Inévitablement, ce coup du sort changea la physionomie de la partie avec des Lillois obligés de sortir. Et comme Balmont et Pedretti ont eu du mal à se dépêtrer du pressing local, le Losc a mis une bonne demi-heure pour trouver la solution. Une habitude : Hazard-Zorro prit les choses en main. Inefficace sur coup franc, le petit prodige, bien servi par Cole, remit les pendules à l'heure au plus fort de la pression offensive nordiste (1-1, 57e).









Caps





No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED