Monday, June 6, 2011

Flamengo Rolo Compressor 1981 1983

 Du haut du Corcovado, un des pitons qui surplombent Rio de Janeiro, on aperçoit dans la direction du célèbre Pain de Sucre le quartier de Flamengo, tout proche du centre de la ville. C'est sur cette plage même que fut créé, un soir du mois de novembre 1895 (le 17 pour être précis), le « Club de Regatas do Flamengo ». Au début du vingtième siècle, le football arrive d'Europe grâce à la présence au Brésil de quelques Anglais. En 1902, Fluminense commence vraiment la pratique de ce sport qui est aujourd'hui une religion pource peuple si habile. Le fameux club tricolore est à l'origine d'ailleurs de la création d'une section football au club de Flamengo.  Il était Hollandais Et comme personne ne connaissait son nom on appelait «0 Flamengo". le Flamand. Descendant de corsaire ou d'honnête marchand, nul ne l'a iamais su En ces temps reculés, Rio de Janeiro n'était qu'une modeste bourgade et il avait construit sa cabane au bord d'une petite anse de sable blanc. C'était sa plage, la plage du Flamand : «A praia do Flamengo». Le temps n'a pas tout effacé. La cabane de bois a disparu, mais le lieu autrefois isolé, devenu quartier d'une importante métropole, a conservé son nom. A la fin du siècle dernier, Flamengo est déjà un lieu de passage obligé. On s'y promène sous les palmiers, canotier sur la tête ou ombrelle à la main. On déguste une délicieuse «capinnha»SM terrasses des cafés. 

 Et puis, le soir, quelques messieurs s'attardent chez Madame Suzanne, le rendez-vous le plus coquin de Rio Le week-end, on vient aussi assister aux régates. C'est très a la mode. A tel point que sept étudiants, réunis au restaurant Lamas, décident de fonder leur propre club. Fin 1895. le Clube de Régalas do Flamengo effectue sa première sortie officielle. Le bateau, un frêle esquif racheté pour deux sous, rapiécé a la hâte et baptisé «La Pérouse», est l'orgueil du groupe. Pas pour longtemps : le vent de nord-ouest le fait chavirer et «La Pérouse» coule a pic L'un des rameurs, rentre au bercail après quatre heures de brasse Joaquim Bahia est le premier héros de Flamengo. Malgré ce naufrage, le club prospère rapidement. Les adhérents se multiplient. Le siège devient un véritable forum. On s'y retrouve avec un plaisir évident, on y refait le monde. Cet état d'esprit, cette fraternité qui y régnent lui valent le surnom de «République de la Paix et de l'Amour». Si les régates restent une activité fort populaire, un sport étrange, fraîchement importé d'Angleterre, séduit bientôt les «cariocas»: le football. Déjà, le Rio F.C. et le Fluminense F.C. attirent bon nombre de curieux. Un championnat « métropolitain » est même organisé, qui remporte un vif succès. 

 Avec sa seule section d'aviron, Flamengo est à la traîne. La nuit de Noël 1911, lors d'une réunion houleuse, l'un des membres du club, Alberto Borgeth, propose la création d'une « section des sports terrestres». Il est soutenu par un groupe de «dissidents» de Fluminense. Pour «Fia», c'est la porte ouverte au «futebol». Les rameurs, conservateurs, voient la chose d'un mauvais œil. Et le 3 mai 1912, lorsque l'équipe de foot de Flamengo dispute sa toute première rencontre (remportée 16 à 2, face à Mangueira!), les loueurs arborent une tenue spéciale. Pour se distinguer et montrer leur volonté d'exister, ils ont intercalé une bande blanche entre les rayures rouges et noires de leur maillot. Deux ans plus tard, lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale et que ces trois couleurs sont celles du drapeau allemand ennemi, la section foot supprime le blanc. Rubm-negro : rouge et noir. C'est avec ce maillot que Flamengo deviendra et restera Flamengo : éternel et mythique. Légendaire.

 Les titres se succèdent. Dès 1914, «Mengo» remporte son premier championnat carioca (celui de la ville de Rio - jusqu'en 1971, il n'y aura pas de véritable championnat «national» au Brésil). En 1936, le club adopte le statut professionnel. C'est l'époque de la première vedette: Leonidas Da Silva, dit «le diamant noir», qui restera célèbre dans l'histoire du football pour avoir inventé un fabuleux geste technique: la «bicicleta» (ciseau retourné). Un peu plus tard, l'exceptionnel Zizinho offrira à Fia son premier «tri » (trois titres successifs, de 42 à 44). Mais c'est sous l'impulsion d'un gamin prodigieux, Arthur Antunes Coimbra, dit Zico, que Flamengo atteindra les sommets. « Les plus grands loueurs du pays ont tous porté le maillot de Fla. explique l'ex-président du club, Gilberto Cardoso Filho. Tous, même Pelé. Il n'y a jamais signé, mais nous l'avions convaincu de disputer un match amical avec nous. » Ce soir-là, au Maracanà, les «torcedores» ont rêvé, l'espace d'une rencontre. Les supporters font partie intégrante de la vie du club. Impossible de parler de Flamengo sans évoquer le «peuple mengao» (plus de trente millions de sympathisants !). sa foi profonde, son amour et sa passion sans limites. A Rio, le célèbre maillot est sur toutes les épaules, à chaque coin de rue. sur chaque parcelle de terrain vague, sur la plage, dans les jardins et jusque dans les sordides «tavelas». Il est un symbole. Et il en est de même à travers tout le Brésil, du Mato Grosso au plus profond de l'Amazonie. Une dévotion immense et sincère. Devenir flamenguiste. c'est entrer en religion.




Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128 kbps
Portuguese Comments
Pass :
thewildbunch22

http://www.megaupload.com/?d=VWN09LVQ
http://www.megaupload.com/?d=WBX9GLO4
http://www.megaupload.com/?d=IVBFVT12
http://www.megaupload.com/?d=RLIQXQIO
http://www.megaupload.com/?d=YDDPODPU


https://rapidshare.com/files/4285384465/Fla_RoloCompressor_1981_1983.mkv

Thanks to Paulo for rapidshare reupload
Great Help

Caps












 


12 comments:

  1. This comment has been removed by a blog administrator.

    ReplyDelete
  2. The usual rar password 'thewildbunch22' does not seem to work with this file.

    ReplyDelete
  3. try twb22.blogspot.com

    ReplyDelete
  4. Hola Paulo sorry your blog was listed on spam list....i'll list on link section

    ReplyDelete
  5. password "thewildbunch22" does not work in file # 4.

    ReplyDelete
  6. Generally I do not read article on blogs, however I would like
    to say that this write-up very compelled me to take a look at and do
    so! Your writing style has been amazed me. Thanks, very nice post.


    Have a look at my website - stretch mark lotion

    ReplyDelete
  7. Good info. Lucky me I ran across your blog by chance (stumbleupon).
    I have saved as a favorite for later!

    my webpage ranger forum

    ReplyDelete
  8. My coder is trying to convince me to move to .net from PHP.
    I have always disliked the idea because of the costs.

    But he's tryiong none the less. I've been using
    Movable-type on various websites for about a year and am anxious
    about switching to another platform. I have heard
    good things about blogengine.net. Is there a way I
    can transfer all my wordpress content into it? Any help would be really appreciated!



    Here is my homepage; How to get rid of stretch marks

    ReplyDelete
  9. Very shortly this web page will be famous amid all blogging viewers,
    due to it's pleasant content

    my web-site ... Sharesocial.Eu

    ReplyDelete
  10. These are really impressive ideas in on the topic of blogging.

    You have touched some fastidious factors here.
    Any way keep up wrinting.

    Visit my web-site; Fotografo emocional de boda

    ReplyDelete
  11. Hello, i think that i saw you visited my weblog so i
    came to “return the favor”.I am trying to find things to improve my web site!
    I suppose its ok to use a few of your ideas!!


    Feel free to visit my web-site :: how to buy lots of followers on twitter

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED