Monday, October 17, 2011

Serie A 2011 2012 Il Derby della Capitale Lazio As Roma

Day 7
16 october 2011
Stade Olimpico,
Roma
Referee : Paolo Tagliavento

Après cinq défaites consécutives face à son ennemi juré, le club entraîné par Edoardo Reja bat la Roma pour la première fois depuis le 11 avril 2009 (2-1). Une éternité pour les supporters laziales qui ont laissé éclater leur joie sur le but libérateur signé Klose au bout des arrêts de jeu d’un match fou. Car ce 170e derby romain a tenu toutes ses promesses. Même privé de Totti, blessé, la Roma démarrait en trombe en ouvrant le score sur sa première opportunité. Et qui de mieux que l’homme en forme, Osvaldo, pour lancer les Giallorossi en profitant d’une merveille de passe de Pjanic pour tromper Marchetti (0-1, 5e) ? 

 Cueillis à froid, les Laziales rencontraient pas mal de difficultés à réagir collectivement et s’occupaient surtout à durcir le jeu. Il fallait se fier à Klose (12e), et surtout à Hernanes (19e, 25e, 43e, 45e) pour voir la Lazio se montrer menaçante. La Roma, adepte d'un jeu rapide au sol et intelligente dans ses déplacements, affichait même une certaine supériorité tout en ne parvenant pas à faire le break (10e, 28e, 42e). Mais le football est parfois capricieux et un fait de jeu peut tout changer. Lancé dans la surface, Brocchi se faisait en effet ceinturer par Kjaer en position de dernier défenseur. Ou comment changer le cours d’un match. Le défenseur de la Roma était expulsé et Hernanes pouvait transformer le penalty (1-1, 51e). Voilà qui récompensait le bon début de seconde période de la Lazio, enfin décidée à jouer. 

 Faisant face à une équipe bien regroupée, les Laziales multipliaient les offensives. De Klose, si malheureux face au but (54e, 72e), et qui touchait du bois (70e), à Cissé, le Français signant une magnifique reprise de volée sur le poteau (82e), en passant par Lulic, dont la frappe faisait briller Stekelenburg (90e). Jusqu’à ce que Klose, servi par une inspiration géniale de Matuzalem, ne trouve enfin la faille sur une ultime offensive (2-1, 90e+3). Le Stadio Olimpico pouvait exulter, la Lazio remonte au pied du podium… Les années passent et il a toujours autant le sens du but. Combien de joueurs auraient baissé les bras après tant d’occasions manquées ? Pas lui. Miroslav Klose a fait parler son expérience et libéré tout un stade en inscrivant un but diaboliquement important dans les arrêts de jeu dont risquent de se souvenir bon nombre de supporters laziales.. (sport24.com)


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22


First Half
http://www.megaupload.com/?d=YWBHUYEY

Second Half
http://www.megaupload.com/?d=MPW5FVA0








Caps







1 comment:

  1. Une chouette fin de week-end grâce à Klose... Merci !

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED