Wednesday, August 17, 2011

"El Clasico" : Supercopa Espana 2011 Real Madrid Barcelona

First Leg
Santiago Bernabeu,
Madrid
14 August 2011

Attendance 90 000 
Referee : M, Vittenes 

 
  Quand les socios sont en vacances et que la province énamourée prend ses quartiers d'été à Bernabeu, il flotte sur l'arène brûlante un air de stade du Sud, loin des habitudes assises et silencieuses des habituels propriétaires. Mais la ferveur blanche, absolument renversante à 22 heures, a parfois été renversée, un peu plus tard dans la nuit, après l'apparition de Messi, qui plane sur l'Espagne comme il plane sur l'Europe. Il n'y a que l'Amérique du Sud qui lui résiste encore, peut-être parce que le football argentin n'est plus son football. Ce n'était que la première soirée espagnole de la saison, et déjà il faut écrire sur Messi, accoler encore des mots, toujours des mots, les mêmes mots : on n'avait pas vu le prodige argentin pendant la première demi-heure, on imaginait qu'il avait encore du sable entre les orteils, mais il s'est occupé de tout le soir-même où son Barça n'aurait jamais pu se débrouiller tout seul.

C'est que jusque là, Barcelone avait peiné à seulement exister, son jeu de passes agressé par le pressing du Real et étouffé par ses propres faiblesses, en l'absence de Xavi et de ses trois attaquants long temps portés disparus. Le Real, lui, a été emmené pendant vingt minutes par un Benzema remarquable, omniprésent et dangereux. Un tir dévié , une tête piquée sortie du bout des gants par Valdés , et pour finir avec ce quart d'heure qui annonce une grande saison, une action d'éclat, face à Abidal, conclue par une passe décisive et magnifique pour Ozil . Le Real n'a pas maintenu ce rythme, Benzema lui-même a manqué de fraîcheur en fin de première période sur deux occasions intéressantes, mais rien, dans le jeu, n'annonçait que le Barça allait tourmenter la maison blanche dans ces proportions.

Sur la première action de Messi, Villa a envoyé une frappe rentrante dans la lucarne de Casillas , et juste avant le repos, l'Argentin a joué comme s'il n'avait pas repris l'entraînement mardi, il est parti seul, a résisté à tout et inscrit son premier but officiel de la saison . L'espace de vingt minutes, on a presque cru à des retrouvailles normalisées, à des rapports civils plutôt qu'à des rapports d'arbitre. Mais le curseur des relations entre le Real et le Barça est allé trop loin, au printemps dernier, pour revenir au temps calme. Pepe a fait le nécessaire, comme souvent pour que cela tourne à l'orage. Ce n'était plus une Supercoupe, mais une autre page d'histoire. Et puisque Barcelone ne gère pas aussi bien ses temps faibles quand son jeu de passes est encore en vacances, l'orgueil du Real a payé : servi par Pepe, qui sait donc vraiment tout faire, Xabi Alonso a égalis quelques rushes de Ronaîdo qui a du mal, en août, à bien finir tout seul ce qu'il commence tout seul. Et comme en première période, le Barça a fini par mieux desserrer l'étreinte. Il a fallu que les Madrilènes s'occupent encore de Messi par tous les moyens. Mais c'est le Real qui aurait dû obtenir un pénalty pour finir pour une faute de Valdés sur Ronaldo , avant que le Barça, à son tour, n'en fût privé quatre minutes plus tard. Le feuilleton est loin d'être terminé. D'ailleurs, il vient juste de recommencer. La suite aura lieu mercredi soir au Camp Nou, à partir de 23 heures. Pourquoi si tard ? Peut-être parce qu'il y aura encore quelques tacles à ne pas montrer aux enfants.


Buts. - REAL MADRID : Ôzil (13'), X. Alonso {54') ; FC BARCELONE : Villa (36'). Messi (45'). Avertissements. - Real
Madrid : Khedira (32'), X. Alonso W). Coentrao (90*+ 1); FC Barcelone : A. Sanchez (55'), Alves (90 + 2).
REAL MADRID : Casillas (cap.) - S. Ramos, Pepe. Carvalho, Marcelo - Ozil, Xabi Alonso, Khedira (Callejon, 59"). Di Maria (Coentrao. 54') - Benzema (Higuain, 81'). C. Ronaldo. Entraîneur : J. Mourinho.
K BARCELONE : Valdés (cap.) - Alves, Màscherano, Abidal. Adriano (Pique, 60') - Thiago (Xavi, 59'), Se. Keita, Iniesta - A. Sanchez, Messi, Villa (Pedro, 73'). Entraîneur : J. Guardiola


 Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128kps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Full Game



























Caps









No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED