Sunday, June 5, 2011

Euro Qualif 2012 Belarus France

Group D, Day 6
3 June 2011
Stadyen Dynama,
Minsk
Referee: D. Fernandez Borbalan
Attendance 20000


 Pour donner l'impression que les temps ont changé, il y avait mieux à faire que cette sale copie des brouillons anciens, que ce match nul ectoplasmiquefaceaux remplaçants de la redoutable Biélorussie (1-1), que cette occasion gâchée de prendre la direction de l'Ukraine et de la Pologne, ce matin, dans une logique de repérages. Les Bleus gardent une très bonne chance d'aller à l'Euro 2012, encore heureux, mais avoirpris un seul point sur six à la Biélorussie, extrêmement affaiblie mais beaucoup plus vivante, ne va pas beaucoup les aider. Et s'ils méritaient mieux à l'aller (0-1, le 3 septembre), ils ont eu à peu près ce qu'ils méritaient, hier soir, pour prix de leur absence de mouvement et de pressing, ainsi que d'une qualité technique générale trop faible, notamment du côté du carré axial défense-milieu. Pour améliorer la première passe et la rendre un peu plus verticale, Laurent Blanc est passé du 4-2-3-1 au 4-3-3 en faisant redescendre Nasri dans là région, mais puisque la passe n'est pas séparable du mouvement, cela a fait l'effet d'un pansement sur une jambe de bois. Vu le spectacle, franchement, cela aurait été dommage de ne pas regarder Fédérer-Djokovic jusqu'au bout.

  Cette affaire, il ne faut pas le cacher, est extrêmement décevante. Il est entendu que le bout du bout de la saison n'est pas une période idéale pourles joueurs européens des clubs majeurs, mais cette absence de flamme a surpris. Et puis, cela a sauté aux yeux, trop de joueurs n'ont pas été à la hauteur de leur statut ou de leurs revendications. Jusque-là, c'était surtout l'idée du renouveau qui avait souffert du retour de quelques coupables de l'ère précédente. Cette fois, c'est le jeu de l'équipe de France qui en a été touché. Il n'est pas exactement surprenant que les mêmes causes produisent à ce point les mêmes effets, mais hier soir, à Minsk, trop de joueurs et trop d'attitudes ont ramené à la surface un passé qu'on espérait révolu.
Il n'y avait pas assez dequalité de relance, pas assez d'efforts au pressing ni de mouvement sans ballon pour que les Bleus puissent donner un peu de rythme au match. Si on ne raconte aucune occasion, on n'en oubliera pas beaucoup. Benzema a eu moins de réussite comme buteur que comme passeur (34e, 64e, 67e), Malouda a été contré au dernier moment alors qu'il allait offrir un but à Ribéry (68e), et voilà. C'est un sale match nul parce qu'il donne l'impression, et ce n'est pas seulement une impression, d'un grand pas en arrière. Paradoxalement, il peut donner un peu de sel à la semaine que les Bleus vont passer en Ukraine et en Pologne. Il y a des places à prendre, ou à reprendre, et des statuts à renverser. La vie d'une équipe, en somme.



Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22

Formatted 16/9




http://www.megaupload.com/?d=Y9IBI7T4
http://www.megaupload.com/?d=H8ZGQQVE
http://www.megaupload.com/?d=UBAOWS7R
http://www.megaupload.com/?d=NQ4X7Q5Z
http://www.megaupload.com/?d=F7MZFL9H
http://www.megaupload.com/?d=2048SB3B


























Caps


















No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED