Thursday, May 19, 2011

Europa League 2010 2011 Porto Braga

Final
May 18, 2011
Aviva Stadium,
Dublin

Referee: C. Velasco Carballo


 Souvent presentée comme la Coupe d'Europe du pauvre, la Ligue Europa s'est achevée hier soir à Dublin sur une pauvre finale, qui n'aura pas fait une immense publicité au Championnat portugais. Porto, flamboyant lors des deux tours précédents (17 buts marqués en quatre malches), s'est contenté de la marge minimale face à son voisin du Minho, qui regrettera peut-être éternellement le face-à-face perdu par Mossoro face à Helton au retour des vestiaires (46^). Braga, assommé juste avant la pause par une tète de l'inévitable Falcao (son 17e but dans l'épreuve, 44e), a donc laissé passer sa chance juste après. 
 Malgré la farandole de changements lancée au bout d'une mi-temps par Domingos Padendâ (le troisième remplacement de Braga a eu lieu dès la 66e minute), les « Arsenalistas » ont confirmé qu'ils ne sont plus tout à fait aussi redoutables dès qu'ils s'éloignent de leur fameux stade. Ils ont obtenu une occasion au début de chaque période (Custodio avait frappé à côté à la 4e minute), l'entrée de Mossoro a apporté plus d'agressivité en permettant à l'équipe d'évoluer en 4-2-3-1. Mais la formidable discipline collective qui les avait portés jusqu'à l'Aviva Stadium n'a pas suffi face à l'expérience et au talent du camp adverse. Porto, gêné par le maillage misen place par Braga au milieu, freiné par le faible apport d'Alvaro Pereira dans le couloir gauche, n'a pu accélérer que sur de très rares séquences, ce qui ne lui ressemble pas. Mais la confiance emmagasinée tout au long de sa saison quasi parfaite lui a permis de ne pas se désorganiser. Habitué des grands événements, le club a gagné la quatrième Coupe d'Europe de son histoire sur sa maîtrise de ces matches particuliers, où l'enjeu bloque les initiatives.
 L'équipe d'André Villas-Boas n'a jamais semblé douter de l'issue de la rencontre. Même quand l'arbitre ne lui a pas offert la supériorité numérique en ne donnant qu'un carton jauneàSil-vio, auteur d'un tacle par-derrière sur Hulk (30e). Même quand Hulk a manqué le cadre à la suite de son premier festival personnel (7e). Et encore moins, bien sûr, lorsque Guarin a semblé tergiverser sur le contre décisif. Le milieu colombien attendait simplement que Falcao, son compatriote, s'intercale parfaitement entre les deux défenseurs centraux de Braga pour lui adresser un centre aussi parfait que la tète qui suivit (44e). Ensuite, la surprise vint de la relative frilosité portiste. Mais, alors que le public attendait un déluge offensif comparable à celui qui avait emporté Villarreal au tour précédent (5-1 au match aller}, les Dragons évitèrent soigneusement de se lancer dans ce type d'aventure. Braga, trop I i m îté pour trouver de réel les sol utions, entrevit une dernière fois la lumière, à la 76e minute. Mais Meyong choisit d'écraser sa frappe plutôt que de voir la solution sur sa gauche, illustrant cruellement la différence entre le faible talent offensif disponible à Braga, par rapport a l'immense qualité du duo Hulk-Fakao. Porto, déjà champion invaincu et qui dispute dimanche la finale de la Coupe du Portugal (contre Guimaraes), s'avance vers le même triplé que celui réussi en 2003 sous José Mourinho. Et André Villas-Boas, adjoint du « Spécial One » à l'époque, confirme qu'il est un très bon élève : à trente-trois ans et 213 jours, il est devenu hier le plus jeune entraîneur de l'histoire à gagner une Coupe d'Europe, en offrant à son président, Pinto Da Costa, le 52e titre d'un mandat commencé il y a vingt-neuf ans !
 Codec H264, Mkv
Bitrate 1300
Sound 128kbps
French Comments
Formatted 16/9
Full Game with
Trophy
Pass: thewildbunch22

http://www.megaupload.com/?d=73XVKD51




















Caps











1 comment:

  1. Please, reupload this excelent match in other server..Thanks

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED