Monday, October 24, 2011

Club Spotlight : Here we go with Leeds United The Story so Far

Dans les dernières années du XXe siècle, l'Europe du football est revenue au stade d'Elland Road; c'était l'une des meilleures nouvelles constatées dans le monde du ballon rond. Dans le comté du West Yorkshire, et surtout à Leeds, sa capitale de près de 500 000 habitants, on commençait à sérieusement désespérer. Pourquoi laisser la mainmise sur le football anglais à Manchester United, Liverpool ou encore Arsenal ? Mais historiquement, le club de Leeds City, fondé en 1904 et devenu Leeds United AFC en 1919 après la dissolution du précédent pour malversations financières, n'a jamais véritablement pesé sur ce sport en Angleterre. Ses temps forts se situent dans les années 1960 et 1970 - l'âge d'or, même si la première superstar locale, le Gallois John Charles, a porté le maillot blanc dans les années 1950, avant de partir en 1957 pour la Juventus Turin. Donc, à Leeds, tout commence véritablement avec les années 1960. Le club est revenu en première division en 1956, et un ancien milieu de terrain, Don Revie, devient l'entraîneur du club du Yorkshire en 1961. C'est le début de la belle histoire. 


 Mais à Leeds, il y a une (triste) tradition. Oui, le club tourne bien ; oui, l'équipe figure parmi les meilleures du pays, mais voilà, il y a toujours un souci, un problème, un contretemps, une hésitation, et Leeds n'obtiendra jamais, ainsi, le statut de grand d'Europe. Leeds United, c'est un club de très bon niveau, pas un « monstre ». Il est dans la course pour le titre, mais est coiffé sur le poteau d'arrivée; dispute la finale de la Cup, mais s'incline ; joue une finale de Coupe d'Europe des clubs champions, mois est battu, dans des conditions discutables, par les Allemands du Bayern Munich, en 1975, au Parc des Princes de Paris. C'est ainsi, Leeds perd plus souvent qu'il ne gagne dans les rendez-vous de la plus ' haute importance. Dans ces années 1960-1 970, Leeds a gagné deux titres de champion d'Angleterre et a terminé à la deuxième place à I cinq reprises ; a disputé quatre finales de la Cup mais n'en a remporté qu'une seule; compte deux victoires en finale d'une épreuve européenne (la Coupe des villes de foire) mais n'a jamais connu les honneurs ultimes de la Coupe d'Europe des clubs champions, malgré cette maudite finale perdue le 28 mai 1975 à Paris contre le Bayern Munich au grand « mécontentement » des supporters anglais, qui ont saccagé le quartier d'Auteuil, à proximité du Parc des Princes. Pourtant, cette équipe avait belle allure, menée par Jimmy Armfield succédant à Brian Clough (entraîneur pendant quarante-quatre jours !) : Stewart, Reaney, Madeley, Hunter, Frank Gray, Bremner, Giies, Yorath, Lorimer, Jordan, Clarke. Que du beau monde ! Il faut attendre 1992 pour retrouver Leeds United au plus haut niveau : un titre de champion d'Angleterre pour une équipe entraînée par Howard Wilkinson (arrivé au club en 1988), qui a recruté le « Français maudit » Eric Cantona, l'Ecossais Gordon Strachan, le Suédois Thomas Brolin ou encore le Ghanéen Tony Yeboah. A nouveau, Leeds rêve. De s'installer au plus haut niveau, même si Manchester United est tenu pour le meilleur club du monde. Bien sûr, le budget « modeste » (moins de 300 millions de francs pour une saison} ne permet pas les combats à armes égales, mais, dans le Yorkshire, on veut toujours croire qu'un football inventif, imaginatif, placé sous le signe du plaisir, assurera, un jour enfin, des résultats aussi beaux qu'un coucher de soleil sur le stade d'Elland Road.

Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Master Vhs Rip


http://www.megaupload.com/?d=D78TI74B
http://www.megaupload.com/?d=1L3RBYL9


Caps









No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED