Sunday, May 8, 2011

P.L. 2010 2011 Manchester United Chelsea

8 May 2011
Old Trafford, 
Manchester
Referee: H. Webb
Attendance: 75445

 "Football, Bloody Hell... " Dimanche, sir Alex Ferguson aura peut-etre 1'occasion de ressortir la fameuse petite phrase par laquelle il avait salue 1'invraisemblable come-back de Manchester United face au Bayern Munich lors de la finale de la Ligue des champions de 1999. Mais dans un tout autre contexte. Car ce « p... de football»lui reserve peut-etre une surprise d'un tout autre genre. Que Chelsea s'impose a Old Trafford, et les Blues passeront en tete du Championnat a la difference de buts, a deux journees de la fin, redevenant maitres de leur destin apres avoir craint ne pas pouvoir se qualifier pour la prochaine Ligue des champions. 

 Voila un scenario qui rappelle ce qui etait arrive il y a un peu plus de un an, le 3 avril 2010, lorsque les hommes d'Ancelotti, alors places a une longueur de ceux de Ferguson, etaient alles gagner 2-1 au Theatre des reves pour ne plus jamais desserrer leur emprise sur le trophee. Mais il y a une difference, et celle-ci est de taille: Chelsea etait demeure au contact de MU tout au long de 1'annee en 2009-10, alors que le l"mars dernier les Blues pointaient a quinze points des Red Devils. Et meme, virtuellement, a dix-huit, puisqu'ils etaient menes 1-0 a la pause de leur face-a-face avec les Mancuniens a Stamford Bridge, avant que Luiz et Lampard ne leur offrent un succes controvers√© Jamais un club n'est parvenu a retourner une situation aussi compromise dans 1'histoire. L'absence d'un « ouvre-boite » a la Cristiano Ronaldo ont oblige Alex Ferguson a gerer son groupe au jour le jour, a privilegier le resultat sur les performances, plutot qu'a escompter que la qualite de celles-ci soit recompensed par des victoires. N'empeche qu'au 1er'fevrier certains - mais pas sir Alex... - croyaient que cette equipe, qui n'avait pas concede la moindre defaite en vingt-neuf rencontres de Premier League (depuis celle centre Chelsea, precisement), pouvait imiter les «Invincibles » d'Arsenal, champions sans conceder la moindre defaite en 2003-04....

 Les Wolves avaient d'autres idees en tete, et MU s'inclina 2-1 a Molyneux ce jour-la. Trois autres revers ont suivi, centre Chelsea, Liverpool et Arsenal, plus un 0-0 sans eclat a Newcastle. Imperial chez lui - seize victoires et un nul en dix-sept matches -, Manchester United, qui avait jusque-la souffert loin de ses bases, mais en preservant 1'essentiel, a paye cash cette nouvelle fragilite. 11 est indeniable que le parcours en Ligue des champions, pour laquelle MU a reserve ses prestations les plus convaincantes, centre Chelsea et a Schalke, a egalement eu un impact sur le rendement du groupe, malgre la renaissance de Rooney, l'explosion de Chicharito, le brio de Giggs et le retour de Luis Antonio Valencia. Victorieux, tout juste (1-0), mais chahutes par Bolton apres avoir elimine Marseille, sortis de la Cup apres le match retour centre les Blues, battus par Arsenal apres le 2-0 ramene de Gelsenkirchen, les Mancuniens, pourtant accoutumes a courir plusieurs lievres a la fois, ont baisse de rythme chaque fois qu'il leur a fallu enchainer Europe et Championnat. Et ce week-end encore, Chelsea aura I'avantage de quatre jours de repos supplementaires sur son rival.« C'est la dynamique qui compte », disait Ancelotti apres le succes (2-1) des Blues sur Tottenham, le week-end dernier. Or il ne fait aucun doute que cette dynamique est en faveur des Blues, qui ont pris vingt-cinq points sur vingt-sept depuis ce fameux ler mars, qui ressemble de plus en plus au moment cle de la saison.


Codec H264, Mkv
Bitrate 1300
Sound 128kps
French Comments
Formatted 16/9
Pass : thewildbunch22
Full Game

1 comment:

  1. Hi, Neat post. There is a problem with your web site in
    internet explorer, may check this? IE still
    is the marketplace chief and a good component of people will leave out your magnificent
    writing because of this problem.

    Review my web page click here

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED