Monday, February 27, 2012

Primera División 1979 1980 Sporting Gijon Real Madrid

25 November 1979
Day 11
Gijón, El Molinón

Referee : Ausocua Sanz


Une bagarre fantastique s'est engagée en tête du championnat espagnol : le grand Real est contesté, malmené, et voit le Sporting de Gijon lui tenir la dragée haute ! A tel point qu'au terme de la vingt-troisième journée de la Liga, les Astu-riens s'installaient de nouveau au poste de leader, décrochant cette fois les Madrilènss! Depuis deux saisons. Gijon se mêlait timidement à la lutte avec les gros bras, Barcelone, Valence et l'Atletico. Ces derniers sont très irréguliers cette saison, le Real «coince». Alors, Gijon et son jeune entraîneur, Vicente Miera, découvrent l'ambition. Ceux qui ont vu évoluer cette équipe, à domicile ou à l'extérieur, sont d'accord pour affirmer que le onze de Miera a des allures de champion en puissance. 

Alors les Quini, Cundi et autres Moran commencent à rêver d'une nouvelle campagne européenne (après avoir disputé la Coupe U.E.F.A. cette saison), dans la plus prestigieuse des coupes : celle des champions! Equipe complète dans toutes ses lignes. Gijon peut se targuer de posséder dans ses .rangs quelques individualités de classe internationale. Sa ligne d'attaque, notamment, est composée de trois joueurs de talent indiscutable : Quini. l'avant-centre, international, deuxième buteur de l'actuel championnat derrière Krankl. A vingt-neuf ans, Enrique Castro « Quini » est au somment de son art. A l'aile droite, on trouve Moran, vingt-trois ans. Il a effectué ses débuts internationaux contre la Tchécoslovaquie le 14 mars à Bratislava, remplaçant le Madrilène Santillana. Attaquant subtil, toujours à l'affût, mais un peu trop individualiste. A gauche, Enzo Ferrero, un Argentin dont Miera dit qu'il est l'une des pièces maîtresses du Sporting. joueur astucieux, fin technicien, il forme avec Quini un tandem redoutable. Jusqu'ici, l'autre grande vedette du club, c'était Cundi. Arrière latéral, international, Cundi a été désigné comme le meilleur jeune joueur espagnol. Il possède désormais un rival avec son coéquipier Joaquin. A vingt-deux ans. ce pur produit du club asturien s'affirme comme le poumon du Sporting. Lui aussi fait partie des « Kubala's Boys ». De la classe à revendre ! Tous attendent avec impatience le prochain Gijon-Real. Ce sera le grand tournant du championnat.
Gijon :
Castro J.A.; Uría, Doria, Jiménez M, Cundi, Joaquín A., David J., Mesa Q.,
Abel D. (Rezza, min. 44), Quini (Aguilar F., min. 38), Ferrero. (Coach: José MD Novoa)
Real :
García Remón; San José (Roberto Martínez, min. 38), Benito, Pirri,
Camacho; G Hernández, Stielike, Ángel; Juanito, Santillana, Cunningham.  (Coach: Vujadin Boskov)
Goals : 0:1 (31) Quini (pp), 1:1 (50) Joaquín.



Codec H264, Mkv
Bitrate 1300
Sound 128kbps
Spanish Comments
Pass:
twb22.blogspot.com
Chapters


http://www.megaupload.com/?d=Q9LSM2NU
http://www.megaupload.com/?d=7F7NGKSJ
http://www.megaupload.com/?d=150NRN02
http://www.megaupload.com/?d=W59T5JI7
http://www.megaupload.com/?d=EV0WOEHT
http://www.megaupload.com/?d=03UNKFNF












Caps




No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED