Wednesday, September 14, 2011

European Cup 2011 2012 Ajax Amsterdam Lyon

Day One
14 September 2011
Amsterdam Arena

Lyon dispute la phase de groupes de la Ligue des champions, il va bientôt rencontrer le Real Madrid, et on voudrait nous faire croire que quelque chose a changé ? Il nous semble avoir déjà vu le film et roi a beau avoirdécidé de mettre un maillot rosé fuschia en voyage, telle saison, on va très vite le reconnaître sous son costume». Ce groupe D est à sa mesure, et le laisse rêver à une neuvième qualification d'affilée pour les huitièmes de finale de la compétition. Alors que le Real Madrid est l'immense favori du groupe et que l'on ne dédaignera pas les ressources sans cesse renouvelées du Dinamo Zagreb, le club formateur de Dejan Lovren, il est clair que l'OL devrait disputer la deuxième place qualificative à l'Ajax Amsterdam, qu'il retrouvera, ce soir, à l'Arena. 

Revenir à Amsterdam, c'est se souvenir de l'origine de la magie et du spectacle total, des soirées européennes au vieux stade Olympique et des derniers enchantements de la génération Litmanen au stade de Meer, avant que l'arrêt Bosman et l'ArenA ne sortent de terre au même moment, mais à contretemps, l'un détruisant la plupart des rêves qui avaient accompagné la construction de l'autre. Aujourd'hui, l'ArenA est un très grand stade pour un club qui a été le plus grand, peut-être, en Europe, entre 1969 et 1996, mais qui flotte un peu trop, au XXIe siècle, dans l'habit rouge etblanc qui rappelle sa gloire. Il en reste une philosophie et une organisation, qui doivent plus à l'Influence historique de Louis Van Gaal qu'aux récents conseils de Johann Cruyff, et qui sont prolongées par Frank De Boer : l'Ajax cherche l'espace sur les côtés, l'axe est essentiellement attaqué par les joueurs qui viennent de derrière, et techniquement, tous les joueurs du milieu et de devant savent tout faire, sauf bien défendre, parfois. La réforme du jeu de Lyon, aperçue de manière prometteuse mais intermittente depuis le début de l'été, pourrait donc déboucher sur une soirée extrêmement spectaculaire, d'autant que les hommes de Rémi Garde n'ont pas encore atteint un équilibre défensif à la mesure de leur attitude collective. Les Lyonnais, en fait, présentent un talent très probablement supérieur, même sans les blessés Lisandro, Yoann Gourcuff et Ederson, même sans les joueurs transférés, dont Pjanic, qui avait souvent débloqué les matches de l'OL au mois d'août. 

Mais les Lyonnais ne présentent pas, non plus, des références extraordinaires cette saison. Ils sont invaincus mais ils ont eu un peu de chance de le rester dans leurs deux matches les plus relevés jusque-là, à Kazan (1 -1, le 24 août, en barrage retour), puis face à Montpellier (2-1, le 27 août), alors sauvés par Hugo Lloris et un peu de. réussite. Dans cette semaine excitante, qui les verra enchaîner, dimanche, par la venue de Marseille à Gerland, les Lyonnais ont l'opportunité de répondre à quelques questions qui restent dans l'air sur leur niveau du moment et leurs objectifs envisageables. Car, dans leurs grandes années, on veut dire quand ils étaient champions de France et que le mois d'août leur servait à s'entraîner la semaine plutôt qu'à sortir du barrage de Ligue des champions, le premier match européen de septembre révélait souvent ce qu'ils valaient vraiment. Et la photographie mentait rarement.


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Full Game

 

First Half
http://www.megaupload.com/?d=9ZND7UW2


Second Half
http://www.megaupload.com/?d=QYEZPGFM

Resume Barcelona Milan 
http://www.megaupload.com/?d=BUHQOJED


Resume Games Day One Wednesday
http://www.megaupload.com/?d=Z3WAEQGL










Caps











3 comments:

  1. Thanks for the great contribution of this website !!

    However pls upload again the 1half, the video got error in the middle, pls check 11

    ReplyDelete
  2. works fine use mozilla firefox better for pause restart download.

    ReplyDelete
  3. yes, error on 20:20 to 32:04 in first time. I downloaded mkv-file, error too.
    Scene Starke - Reveillere is fun from beginning.

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED