Tuesday, August 2, 2011

Blackburn Rovers Champions 1994 1995 Unreleased Footages

 Alan Shearer enfile les buts comme il accumule les surnoms. Helmet Head pour sa coupe de cheveux en forme de casque remain, ou encore Chink , parce qu'il resemble a un asiatique lorsqu'il sourit. Son pere prefere l'appeter Smokey. C'est le nom d'une marque de chips au bacon dont Alan Junior est particulterement friand. Bientot, Newcastle United, le club de ses reves, fait du pied au jeune Alan. Celui ci se presente a la journee de detection et se place... dans le but! Il n'y avail pas de gardien, ce jour là. Bonne pate, il s'est devoue. Pas vraiment le bon moyen de se mettre en valeur... Essai non transforms Alan ne baisse pas les bras et decide d'abandonner sa scolarite. Tout pour le foot. Et tant pis si ce n'est pas a Newcastle. Southampton, modeste dub peu enclin a s'offrir de grandes stars, recrute a l’époque beaucoup de jeunes talents. Juillet 1986: le p'tit gars du nord-est prend la direction du sud. A seize ans, le voila apprenti chez les Saints. Un peu déboussolé: «Mon pere se souvient de notes de telephone pharamineuses la premiere annee! Alan travaille dur. Physiquement, avec de longues séances de musculation. Deux ans plus tard. La recompense: a 17 ans, alan se retrouve avec les Pros. Une entree en jeu pour son premter match et l'entraineur de Southampton lui redonne sa chance un mois plus tard. Le 9 avril 1988, le voila aligne comme titulaire face aux canonniers d'Arsenal. Intimidé? Pas du tout. La preuve, il s'offre un hat trik flamboyant. Un record tombe dans le football anglais: Shearer est le plus jeune joueur a realiser un triple en Championnat: il a 17 ans et huit mois. La suite, pourtant, est moins eloquente. Aucun but en dix matches lors de la saison 1988-1989, cinq en vingt-quatre matches l'annee suivante et quatorze buts en trente-six sorties en 1990-1991. Le regime sec. Des debuts hesitants expliques par un role différent de celui qu'il occupe aujourd'hui a Blackburn. Esseulé chez les «Saints», il doit davantage porter le ballon. Construire et achever le travail. Sans oublier les nombreux pepins physiques. La saison 91 -92 est la meileure annee de Shearer a Southampton. Il ne manque qu'un match dans la saison et frappe a vingt et une reprises. La machine est lancee. 

 Avec les Espoirs anglais, il marque un but lors de sa premiere cape. Selectionne au toumoi international de Toulon, il est sacre Meilleur joueur et Meileur buteur du toumoi. En fevrier 1992, a Wembley, pour sa premiere sortie avec les A, il inscrit un but a l'equipe de France et decroche son billet d'avion pour l'Euro en Suede. Et puis le coup de foudre se produit. Celui d'un president aussi audacieux qu'ambitieux. Encourage par Kenny Dalglish, Jack Walker, magnat de racier et president des Blackburn Rovers met 3,6 millions de Iwes (34 millions de francs) sur la table pour Shearer. On parle d'un salaire de 12 000 livres par semaine pour le canonnier (plus de 400 000 francs par mois). Une visite de Dalglish a Southampton et Alan donne son accord le lendemain. Au grand regret de Manchester United, qui avait flairé la bonne affaire. A Blackburn, le président est vite rassuré: Walker veut faire briller cette petite ville de 100 000 habitants et propulser les Rovers au sommet du football anglais. Une place qui était la leur... au début du siècle. Alan Shearer l'y aidera. Egal à lui même, la nouvelle vedette des Rovers marque deux fois pour son premier match officiel. La suite: 24 buts en 21 matches pour celui qui devient Goal Machine , la «machine à but». Mais voilà, le lendemain de Noël 1992, à Leeds, ses ligaments du genou lâchent. Saison terminée et première grosse blessure. Opération. Mince consolation, il termine troisième à l'élection du Joueur de l'année»... Alan rumine sa vengeance pendant huit mois. 

 Son retour est fracassant: l'année suivante, il inscrit 31 buts en 40 matches et Blackburn dispute le titre à Manchester United jusqu'à la dernière journée, seulement battu sur le fil. Alan Shearer gagne la confiance du nouveau sélectionneur Terry Venables. Puncheur mobile, il combine finesse et puissance. Il a le physique d'un ours, plaisante Kenny Dalglish. Je lui demande parfois de garder un peu d'énergie pour qu'il sort frais lorsqu'il arrive aux seize mètres!" Cette année, Shearer a fait encore mieux. Sacré «Meilleur buteur» avec 34 buts, couronné Champion d'Angleterre et «Meilleur joueur» anglais de la saison. A Blackburn, qui attendait le titre depuis 1914, Alan est un dieu vivant. Après une soirée bien arrosée à Preston, le soir du sacre, les joueurs ont défilé le lendemain dans les rues. Sur le bus traditionnel. Après un long bain de foule, les joueurs sont arrivés à Elwood Parc avec la Coupe. En héros. La fête s'est terminée tard le matin. Portraits collés aux vitres des maisons, affiches en ville, écharpes et drapeaux sont encore aux fenêtres. La gueule de bois est encore ambiante. Alan Shearer possède enfin un titre sur sa carte de visite. Le succès ne l'a pas changé. C'est le regard des autres qui s'est modifié. Shearer oublie le tumulte en se baladant avec son chien dans la campagne de Blackburn. Avec une cassette de Lionel Ritchie comme compagnon. Et entre deux cours d'italien. L'Inter de Milan se montre en effet très pressante. Mais Alan Shearer préfère, pour l'instant, savourer son succès, penser à la prochaine Champions League, ainsi qu'à l'Euro 96. Toute l'Angleterre rêve déjà d'un succès. Avec  GoalMachine aux manettes...



Codec H264, Mkv
Bitrate 1200
Sound 128 kbps
English Comments
Pass : thewildbunch22
or twb22.blogspot.com
Various Unreleased Footages and Stuff




Caps














No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED