Friday, June 17, 2011

English Leagues the 80s : League Cup Arsenal Liverpool 1986 1987

"Littlewoods Cup Final"
Sunday 5th April 1987
Wembley Stadium,
London

Referee Lester Shapter
Attendance 96,000


Deux des meilleures équipes anglaises de la saison, Arsenal et Liverpool, aux prises en finale de la Littlewoods Cup (ex-Coupe de la League), dans un stade de Wembley inondé de soleil. Avantage aux «Gunners»!
 Trois rendez-vous annuels drainent vers Wembley les supporters des clubs anglais : le Charity Shield, la Cup et, quelques semaines ayant, la League Cup réservée aux équipes professionnelles. Désormais sponsorisée, cette dernière compétition est intitulée « Littlewoods Challenge Cup », du nom de la plus ancienne société anglaise de concours de pronostics. Face à face, ce dimanche après-midi, dans un stade de Wembley inondé de soleil et copieusement garni (96 000 spectateurs), deux des plus beaux palmarès du royaume : Arsenal (huit victoires en championnat, cinq dans la Cup, mais aucune Coupe de la League, créée seulement en 1960) et Liverpool (seize championnats, trois Cup et quatre Coupes de la League). C'est vraisemblablement Arsenal qui est le plus motivé. Depuis 1979, les Gunners n'ont rien gagné et le moment leur semble venu de stopper cette mauvaise série. De son côté, Liverpool, qui vient de perdre sur blessure Mark Lawrenson, sa tour de défense, et qui aligne pour la dernière fois à Wembley son attaquant lan Rush, est toujours plein d'appétit.

Mais le héros de la journée ne sera pas celui auquel on pensait. On attendait, chez les Reds de Liverpool, les pitreries du gardien Bruce Grobbelaar, les prouesses techniques de Craig Johns-ton, les montées sur le côté gauche de Ronnie Whelan, les coups de boutoir de Jan Môlby, l'opportunisme de Ste Me Mahon ou le réalisme de lan Rus Certes, on eut tout cela, mais même1 l'inévitable but du Gallois Rush sur passe de Me Mahon, à la 23e minute, ne fut pas suffisant. Face à la solidarité et à l'expérience de Liverpool, Arsenal misait sur son enthousiasme, sa fraîcheur et l'esprit de revanche de Charlie Nicholas. Bien assis en défense grâce aux chevronnés Andersen, O'Leary et Sansom et au dynamique Tony Adams, les Gunners ont multiplié les attaques avec Rocas-tle, Hayes, Quinn et Nicholas. Ce dernier, blessé de septembre à décembre et qui se bat pour gagner une place de titulaire, malgré les huit millions de francs qu'il a coûté il y a quatre ans, s'est payé un bon moment de gloire en égalisant après une demi-heure de jeu. Et sept minutes avant le coup de sifflet final, il la tenait sa revanche, en marquant le but de la victoire sur un centre de Groves. Une manière comme une autre de fêter la Saint-Nicholas en plein mois d'avril.

Codec H264, Mkv
Bitrate 1300
Sound 128 kbps
English Comments
Pass : 
twb22.blogspot.com
Full Game






Caps


















No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED