Wednesday, May 18, 2011

Cup Winners Cup 1995 1996 Paris SG Rapid Wien

Final
8 mai 1996
Stade 
Roi Baudouin, 
Brussells
Attendance : 37 500
Referee: M. Pairetto
  J'ai vécu ce succès comme un événement très important pour le club. Non seulement parce que nous avions réalisé des parcours convaincants, les saisons précédentes, en Coupe d'Europe, hélas! sans jamais pouvoir conclure. Mais aussi parce que, cette année, nous restions sur un échec douloureux en Championnat. Cette victoire est plus qu'une formidable consolation. Nous étions déjà concentrés quand a débuté le stage à Hendaye. Lors des entraînements, nous avions besoin de beaucoup travailler pour nous rassurer. Nous n'avons pas hésité à reproduire les gestes de base, afin de retrouver, entre autres, les repères collectifs que nous avions perdus. Il y a vraiment eu une ambiance de travail. 
 Mais ce n'était pas pesant. Nous étions même décontractés. Même si nous n'avons rien laissé au hasard. Aucun joueur ne pouvait échapper à cette mobilisation générale. C'était une préparation idéale, dans le sens où nous avons su anticiper sur l'événement. Il y avait eu quelques tiraillements au sein du groupe, après l'échec en Championnat. Durant ce stage, nous avons décrété l'union sacrée durant dix jours, pour gagner «Le« match qu'il fallait remporter, Michel Denisot nous a rejoints pour le stage. Pierre Lescure est également venu nous délivrer son message. Un discours mobilisateur dans lequel il nous a demandé de retrouver notre confiance. Les dirigeants ont insisté pour que nous ne pensions qu'au match pendant dix jours, en faisant le vide par rapport au reste. Pour nous détendre, le soir, nous organisions des repas. Le meilleur souvenir reste une sortie en Espagne, avec Yannick Noah, où il y a eu beaucoup de complicité entre nous. Quant à Luis Fernandez, il nous a demandé de prendre nos responsabilités et d'accepter ces sacrifices. La pression est soudain montée d'un cran lorsque nous somme partis à Bruxelles. J'avais hâte que la rencontre arrive.

Malgré tout, j'étais tranquille. Je ne suis pas d'une nature à m'angoisser avant un match européen. L'arrivée au stade, deux heures avant le coup d'envoi, restera l'un de mes meilleurs souvenirs. Les tribunes étaient déjà remplies. Il y avait une ambiance formidable. Nous sentions qu'il y avait de l'émotion. Notre public nous a tout de suite applaudis. Il a compris pourquoi nous nous étions isolés, les jours précédents. Il ne nous en voulait pas. Lui aussi a su se mobiliser. Nos supporters se sont montrés à la hauteur à Bruxelles... c'était tout pour ce match, tout pour gagner! Nous n'avons jamais dévié de cet objectif. Après le coup d'envoi, nous avons eu dix minutes de flottement. C'était un round d'observation. Nous faisions circuler le ballon derrière, sans apporter de soutien à nos attaquants. Ensuite, nous nous sommes libérés, afin de nous installer dans cette finale. Progressivement, nous avons retrouvé de l'audace, pour, finalement, réaliser une prestation de qualité. Le point fort des Autrichiens étant l'engagement physique, nous avions décidé de couper leurs attaquants du reste de l'équipe, en les isolant devant, Lorsque Bruno NGotty a ouvert la marque, je me suis souvenu que beaucoup de finales européennes se terminaient sur ce score de 1 à 0. Mais il restait quand même une heure de jeu, même si nous maîtrisions parfaitement la rencontre. Nous nous sommes montrés costauds... Mis à part les dix dernières minutes, où nous avons trop reculé, le Rapid ne nous a jamais d'ailleurs inquiétés. Sur le but, je suis, plein axe, un spectateur privilégié. Je vois la balle partir très vite. La légère déviation du défenseur autrichien a suffi à recadrer la frappe. Car j'ai l'impression que la balle aurait terminé sur le poteau. Je me suis précipité vers Bruno, mais il court plus vite que moi, ça n'a pas été simple (rires)... J'étais heureux pour lui, car il a connu plus d'une moitié de saison difficile. C'est toujours bien qu'un joueur, avec une telle volonté et un tel état d'esprit, soit récompensé. C'était la preuve aussi que le club ne s'était pas trompé à son égard.
Le plus triste a été la sortie de Rai, après dix minutes de jeu. Nous savions, en plus, que cela pouvait être dommageable pour le groupe, parce que c'est un pion essentiel dans l'équipe. Sur le plan personnel, j'étais malheureux pour lui, parce qu'il avait fait venir à Bruxelles ses cinq frères de Sao Paulo. A la mi-temps, nous étions confiants, satisfaits de mener au score mais nous restions concentres, calmes. Il n'y avait aucune effervescence. Les dernières minutes du match m'ont vraiment paru longues. Il y avait ce sentiment du devoir accompli, avec toujours ce doute qui planait sur l'issue du match. D'autant que le Rapid nous a bougés dans les dernières minutes. C'était un devoir de gagner. Alors, au coup de sifflet final, le premier sentiment était celui de la délivrance. J'ai mis du temps à toucher la Coupe. La soulever était une satisfaction, mais, au-delà de ce moment rare, il y avait le bonheur d'avoir répondu présent au bon moment et d'avoir formé, avec mes parternaires, un groupe uni. Pour le retour à Paris, je ne m'attendais pas à un tel déploiement d'honneurs. Cela restera des instants priviiégiés. Depuis, on me demande souvent si je n'ai pas ressenti un vide, une fois le but atteint. Sincèrement, je n'ai pas cette impression. Je suis heureux d'avoir gagné un titre de cette importance avec le Paris Saint-Germain qui m'a beaucoup apporté, depuis cinq ans que je suis au club. Mais je suis vite redescendu de mon nuage. Ensuite, la vie reprend son cours normal. Et puis, la compétition ne nous laisse pas trop le temps de respirer.» 

 Codec H264, Mkv
Bitrate 1300
Sound 128kps
French Comments
Pass : twb22.blogspot.com
or thewildbunch22
Full Game
With After Match 
First Half
http://www.megaupload.com/?d=JFUZR8I1
Second Half
http://www.megaupload.com/?d=59QVP5A3
 Documents French Tv Post Game
http://www.megaupload.com/?d=QSSWDNT9




Caps















 Caps Doc









4 comments:

  1. wow, Raí!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    ReplyDelete
  2. Hi,the first half is not working.Thank you

    ReplyDelete
  3. Bonjour,
    le lien pour la 1ère mi temps ne fonctionne pas.Serait il possible s'il vous plait de le réparer.
    Merci beaucoup d'avance.
    Cordialement

    ReplyDelete
  4. Yes, the first half is not working.

    this is a important game. i wish someone can upload first half again. :(

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED