Tuesday, November 15, 2011

Friendly 2011 Germany Nederlands

15 November 2011
Imtech Arena,
Hamburg

Referee : M. Cûneyt Çakir

 Dix matches, neuf victoires, une moyenne vertigineuse de 3,7 buts par match. Vu d'avion, le royaume des Pays-Bas s'est montré aussi souverain dans sa qualification pour l'Euro 2012 que dans celle pour la Coupe du monde 2010 (8 matches, 8 succès). Seize mois après leur finale perdue contre l'Espagne (0-1 après prolongation), les vice-champions du monde se présentent en cofavoris de l'Euro avec les mêmes armes qu'en Afrique du Sud. Agrippé à son 4-2-3-1, le sélectionneur Bert van Marwijk a conservé 80 % de son groupe mondialiste. À l'heure d'un déplacement explosif en Allemagne, rien n'a changé sous le soleil orange. Ou presque.

 Du onze titulaire en finale du Mondial, il est le seul à avoir raccroché et c'était, justement ce soir-là, pour sa 106e sélection. Capitaine respecté, Giovanni Van Bronckhorst était surtout le patron d'une défense qui demeure par défaut le maillon faible des Bataves. Preuve du vide laissé derrière lui, son successeur désigné, Ani-ta, s'est fait doubler par le jeune Erik Pieters (23 ans, PSV Eindhoven). Pour le reste, Van Marwijk joue la continuité. Stekelenburg dans le but, Van der Wiel à droite et Heitinga-Mathijsen dans l'axe : rien de très brillant mais rien de catastrophique non plus, d'autant que le quatuor a pris de la bouteille. C'est la grande nouveauté. Doublure de Van Persie au Mondial, Klaas-Jan Huntelaar s'est installé en un an comme l'avant-centre n° 1, malgré la forme étincelante de l'attaquant d'Arsenal. L'explication ? 

Profitant au début des éliminatoires de l'absence de Van Persie, qui avait livré une Coupe du monde décevante en pointe (1 but), le buteur de Schalke 04 s'est engouffré dans la brèche et ne s'est plus arrêté, terminant meilleur réalisateur des qualifications (12 buts en 8 matches). Une efficacité qui a amené Van Marwijk à replacer Van Persie sur le côté et qui envoie Van Nistelrooy (35 ans)... à la retraite. Les Oranje ne doivent plus s'en remettre à leurs cadors du milieu pour faire la différence, comme au Mondial. Un bémol toutefois : la sortie amicale face à la Suisse (0-0) vendredi a confirmé leurs difficultés a reproduire des festivals offensifs face à des blocs bien organisés.

Sa blessure à la cuisse avait tenu le pays en haleine pendant le Mondial. Depuis des mois, c'est une pubalgie qui pourrit le quotidien d'Arjen Robben. Apparu une seule fois en sélection depuis l'été 2010, le milieu du Bayem est un titulaire évident pour l'Euro. Sauf que son absence prolongée, ajoutée aux autres blessures (Sneijder, Huntelaar...), ont empêché Van Marwijk d'alignerune seule foistoutes ses stars en même temps. Impérial sur le papier, le meccano orange pourrait donc vivre de délicats mélodrames à l'heure des choix. Sachant que Sneijder est incontournable en meneur de jeu et Huntelaar en avant-centre, il faudra trancher dans le vif pour écarter Robben, Van Persie ou le si utile Kuyt. Sans parler de VanderVaart, qui pourrait être recyclé à la récupération du ballon au côté de Van Bommel puisque Nigel De Jong, jamais remis de sa mise à l'écart à la suite de l'épisode Ben Arfa (en octobre 2010), a laissé place au jeune Strootman (21 ans, PSV), qui a encore tout à prouver dans un onze type proche des 60 sélections de moyenne.




Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Full Game


First Half
http://www.megaupload.com/?d=0DK5E19M

Second Half
http://www.megaupload.com/?d=9I1OEJH4










-------------------------------


----------------------

World Cup 1990 

Germany Nederlands

------------------------------

World Cup 1974 

 West Germany Nederlands



6 comments:

  1. The first-half, it says, is temporarily unavailable once you put the password in?

    ReplyDelete
  2. it workd. Just sometimes TEMPORARY not.

    ReplyDelete
  3. It's not working now.

    ReplyDelete
  4. Est-ce normal que le lien de la 1ère mi-temps soit erroné?

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED