Monday, October 17, 2011

P.L. 2011 2012 Liverpool Manchester United

15 october 2011
Anfield Road,
Liverpool

Referee : Andre Marriner

 Lorsque le journaliste de Skysports a demandé à Rio Ferdinand, le défenseur mancunien, de remettre le trophée d'homme du match (un magnum de Champagne) à StevenGerrard, ce dernier a eu l'air surpris, un peu gêné même. Le capitaine de Liverpool savait bien qu'il n'avait pas été le meilleur joueur sur la pelouse d'Anfield, hier, et que David De Gea méritait davantage que lui les éloges. Les parades du jeune gardien espagnol devant Suarez , Kuyt et Henderson, autant que le but d'Hernandez , ont permis à Manchester United de rester invaincu cette saison (1-1). 

 Mais, comme le dit Kenny Dalglish, le manager des Reds : « Steven Gerrard est une personne spéciale, pas seulement un joueur spécial. » Et son retour dans le onze de Liverpool pour la première fois depuis sa blessure aux adducteurs il y a sept mois ne pouvait passer inaperçu, pas plus que son but (un coup franc direct à la 68e), le 1200e de son club en Premier League. Un but que Ryan Giggs l'a bien aidé à inscrire en sortant du mur. « Ce n'était pas mon meilleur coup franc, souriait Gerrard après la rencontre. Je voulais passer par-dessus le mur. Mais c'est peut-être le petit coup de chance que je recherchais. » Après trois bouts de match contre Brighton , Wolverhampton et Everton , le milieu anglais de trente et un ans court toujours après son meilleur niveau. Depuis deux ans, il a inscrit 13 buts et distribué 12  passes décisives. Un total inférieur à celui de la seule saison 2008-2009 (16 buts et 10 passes) ! Hier, Gerrard a encore perdu trop de ballons, a raté beaucoup de passes et a souffert physiquement. 

 Le contrecoup logique d'une première titularisation depuis le 6 mars dernier contre... Manchester United (3-1). Ce jour-là, comme souvent, l'international (89 sélections, 19 buts) avait trop tiré sur ses adducteurs, jouant sous infiltration pour tenter d'empêcher (en vain) le rival historique de dépasser son club au nombre de titres de champion (19-18 en faveur de MU). Son corps ne l'avait pas supporté. Mais, après deux opérations, une rechute et une infection nécessitant une hospitalisation, il est enfin de retour. De son côté, Manchester United a certes préservé son invincibilité, mais pas son fauteuil de leader, abandonné à Manchester City, qui a corrigé Aston Villa (4-1), sans Samir Nasri. Wayne Rooney n'était pas titulaire. Alex Ferguson a expliqué que son attaquant était « dévasté » par sa suspension de trois matches en équipe nationale pour un coup de pied donné à un adversaire lors d'Angleterre-Monténégro (2-2, le 7octobre, en qualifications pour l'Euro 2012). Une sanction qui lui fera manquer le début du tournoi. « Dans ces circonstances, il était mieux pour lui de débuter sur le banc », a confié l'entraîneur mancunien.


 Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22


First Half
http://www.megaupload.com/?d=COZ3HFAN

Second Half
http://www.megaupload.com/?d=L1DXPJWX




Caps








No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED