Sunday, September 25, 2011

Real Madrid : Partidos Históricos

 À la Maison blanche bien plus qu'au Barça, le recrutement de talents étrangers a toujours eu un double objectif, sportif mais aussi commercial. D'abord, la fin d'une légende. Le Real Madrid n'était pas le club de Franco, qui lui préférait l'Atletico (ex-Atletico Aviacion, le club de l'armée). Le Caudillo est arrivé au pouvoir en 1939. Le Real a gagné son premier titre de l'ère franquiste en 1954. Comme le dit Jaume Sobreques (un Catalan), «si Di Stefano a signé au Real, c'est au moins autant à cause de l'attentisme des dirigeants du Barça que par une supposée manœuvre politique du pouvoir madrilène». Di Stefano. Premier Galactique et symbole d'une gloire jamais souillée. L'arrivée de l'Argentin, auquel s'adjoindront le Français Kopa (1956), l'Uruguayen Santamaria (1957) et le Hongrois Puskas (1958), permettra au Real de truster les cinq premières Cl, de 1956 à 1960. Elle validera aussi la politique de son président, Santiago Bernabeu, tournée vers les stars et les affaires.

 À la revendication identitaire du Barça, le Real, soucieux de son image internationale, a répondu par son ouverture vers le monde. Par intérêt. C'est pour payfer son nouveau stade que le Real fera des tournées en Amérique dans les années 1950. Une politique reprise des années plus tard par Florentino Pérez, qui dit un jour à propos de David Beckham : «Son recrutement nous permettra de renforcer notre position dans un secteur de la planète où l'on souffre d'un déficit d'image d'Asie du Sud-Est).» La politique de recrutement du Real en dehors de l'Espagne a donc toujours été à double niveau : les joueurs doivent rapporter sur le terrain, mais aussi en dehors. Lorsque, dans les années 1970, il va chercher les Netzer, Breitner et Stielike, ce n'est pas seulement parce que le football allemand a le vent en poupe. Car le Real aime aussi revendiquer la bannière espagnole et sa culture des produits maison.  

 Dans les années 1980, années de la «Quinta del Buitre» (la bande du Vautour, alias Emilio Butragueno) issue de la Castilla (le club filial), les seuls étrangers remarquables seront deux Hispaniques: l'Argentin Jorge Valdano et le Mexicain Hugo Sanchez. Valdano, désormais directeur sportif du club, eut un jour cette phrase magnifique pour définir la politique du Real: «Le Real des Zidane (les superstars) et des Pavon (pour Paco Pavon, formé au club).» Au Real, le profil compte donc plus que le passeport. Et si, dans les années 2000, on retrouva bien six Néerlandais à Madrid (Robben, Van Nistelrooy, Drenthe, Van der Vaart, Sneijder, Huntelaar), c'était davantage en raison d'accointances de la direction d'alors avec certains agents que par volonté de colorer d'orange l'étendard merengue. La greffe, rejetée par la presse locale et les supporters, ne prit d'ailleurs pas, la couleur en question étant par trop estampillée «Barcelone».

 Surtout, le Real a toujours voulu s'affranchir d'une quelconque colonisation. Aujourd'hui, les dirigeants luttent contre la«Mendes Connection», du nom de l'agent portugais qui gère les Mourinho, Ronaldo, Pepe, Di Maria et Carvalho. Lorsque le nom d'Hugo Almeida (autre joueur de Mendes) circula lors du mercato hivernal, il provoqua un refus catégorique de Florentino Ferez. Le même Pérez qui, lors de sa première prise de pouvoir en 2000, relança la politique galactique en faisant venir des stars : Figo, Zidane, Ronaldo, Beckham, voire Owen et Robinho. Pour gagner (Liga en 2001 et 2003, Cl en 2002) en jouant bien, mais aussi pour faire bien vendre. Au Real, l'argent n'est pas quel le métal des trophées.

REAL MADRID CLUB DE FÛTBOL Fondé le 6 mars 1902 Adresse : avenida de Concha Espina n°1, 28036 Madrid - Espagne Président: Florentine Pérez Entraîneur: José Mourinho (Por,47ans)
Stade : Santiâgo-Bernabéu (80 354 places) Palmarès : 9 fois vainqueur de la Champions League (1956, 1957, 1958, 1959, 1960, 1966, 1998, 2000 et 2002) ; 2 fois vainqueur de la Coupe de l'UEFA (1985 et 1986) ; 1 fois vainqueur de la Supercoupe d'Europe (2002) : 3 fois vainqueur de la Coupe Intercontinetale (1960. 1998 et 2002); 31 fois champion d'Espagne (1932, 1933, 1954, 1955, 1957, 1958, 1961, 1962, 1963, 1964, 1965, 1967, 1968,
1969,  1972, 1975. 1976, 1978, 1979. 1980, 1986, 1987, 1988, 1989. 1990, 1995. 1997. 2001, 2003, 2007 et 2008); 18 fois vainqueur de la Coupe d'Espagne (1905, 1906, 1907, 1908, 1917, 1934, 1936. 1946, 1947, 1962,
1970,  1974, 1975, 1980, 1982, 1989, 1993 et 2011)

Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Doc 45 Mnts


http://www.megaupload.com/?d=AUMWH8M5










Caps









No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED