Monday, July 4, 2011

Copa America 2011 Paraguay Equator

Round 1, Group B
3 July 2011
Estadio Brigadier 
General Estanislao López,
Ciudad de Santa Fé, 
Provincia de Santa Fe
Referee: S. Pezzotta

 Si la Copa America 2011 en Argentine continue sur ce rythme-là, il va falloir s'armer de courage et de litres de café pour continuer à regarder ses rencontres. Après le piteux résultat nul du Brésil contre le Venezuela (0-0) un peu plus tôt ce dimanche en ouverture du groupe B, le Paraguay et l'Equateur, qui avaient un bon coup à réaliser pour prendre une option sur la qualification, n'ont rien trouvé de mieux à faire qu'un résultat nul, toujours sur un score vierge. 

A voir la physionomie du match cependant, pas sûr que les 27 acteurs, remplaçants compris, pouvaient espérer mieux. Car il faut bien le constater, certains joueurs sont cuits ou hors de forme, à peine l'épreuve débutée en Argentine, par une saison longue ou blanche (au choix). Les cadres, ou les supposées vedettes de ces équipes, n'ont rien montré. Pas plus Valdez, Santa Cruz ou Barrios côté paraguayen, que Valencia ou Caicedo dans les rangs équatoriens. Et voilà que le nombre de buts dans cette épreuve hivernale de l'hémisphère Sud reste désespérément bloqué à trois après quatre matches. On remerciera donc l'Argentine, la Bolivie et la Colombie d'avoir égayé nos nuits car il ne fallait pas compter sur les Guaranis et la Tri. Cette nuit, la seconde période était tout autant été ennuyeuse qu'une première légèrement dominée par le Paraguay au nombre d'occasions. Mais comme beaucoup de leurs homologues dans cette épreuve, les buteurs n'étaient pas en forme.

 Après 13 minutes de jeu, Estigarribia partait sur l'aile gauche pour la Albirroja mais Barreto, servi comme un roi au point de penalty, trouvait le moyen de frapper directement sur Elizaga, le portier équatorien, qui claquait le missile au-dessus de sa transversale. D'une frappe sèche, Ortigoza butait ensuite et toujours sur le dernier rempart de l'Equateur (18e). Mais la Tri ratait aussi le coche, et surtout Christian Benitez. Parti depuis la ligne médiane du champ de patate dans un raid et une belle série de dribbles, l'avant-centre se faisait reprendre par Paulo da Silva à l'entrée de la surface (27e). Un si bel effort pour rien. Estigarribia, l'attaquant du Mans prêté au Newell's Old Boys en 2010, croisait ensuite trop une frappe sur un service de Santa Cruz au retour du vestiaire (55e). Il était ensuite encore là, sûrement le meilleur de son équipe, pour cette fois-ci déposer un ballon sur la tête de son compère. Pour un même résultat puisqu'Elizaga, dans la forme de sa vie à 39 ans, le détournait le long de son montant. Valencia remplacé dès la 46e par Arroyo, l'Equateur n'avait toutefois pas grand mal à repousser les tentatives imprécises des Guaranis. Nelson Valdez, remplaçant un Lucas Barrios invisible (73e), était sur la même longueur d'ondes que ses partenaires, frappant trop à gauche du but équatorien sur un ballon par miracle revenu dans ses pieds à l'entrée de la zone de vérité (74e). Le Brésil, lui-même en-deçà des attentes contre le Venezuela (0-0), ne se plaindra pas de ce résultat nul. En revanche, spectateurs et téléspectateurs...(football.fr)


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Pass : thewildbunch22
Full Game
 





Caps








No comments:

Post a Comment

NO LINKS ALLOWED