Thursday, July 14, 2011

Copa America 1983 Argentina Brasil

Round 1
Group Stage, Group A
24 August 1983
Estadio  Monumental,
Buenos Aires

Attendance : 70 000
Referee : Juan Daniel Cardellino


 Ce match aller s'était donc terminé par la première victoire des Argentins sur les Brésiliens depuis 13 ans (1-0). L'Argentine se devait de gagner! Bilardo misa tout sur la prudence, espérant un contre hypothétique pour l'emporter. Drôle de choix ? Il semble qu'il faudra s'habituer à ce nouveau système argentin. L'ancien numéro 8 de San Lorenzo et d'Estudiantes, dont on dit pudiquement dans son pays qu'il est plus « stratège » que Menotti, avait mitonné aux Brésiliens une équipe outrageusement défensive. Avec l'excellent Fillol (Argentina Juniors) dans les buts, qui dut réaliser quelques prouesses pour sauvegarder son but inviolé. Une défense composée d'un triple rideau. D'abord, Trossero (l'ancien Nantais) évoluant en libéro vingt bons mètres derrière tout le monde, et « bétonnant » sans jamais se soucier de la relance. Puis Olarticoéchea (River), Brown (National Colombie) et Garre (Ferro). 

 Puis un milieu de terrain renforcé de deux des trois attaquants : Russo (Estudiantes), Marangoni (Indépendiente), Sabella (Estudiantes), plus donc Marciso (Ferro), et Burrachaga (San Lorenzo). Et, complètement esseulé en pointe, Gareça, l'avant centre de Boca Juniors. Un triple mur dressé sur la route des attaquants brésiliens. Seuls Sabella (beau joueur) et Gareca tentant  d'animer quelques offensives timides. Que les Brésiliens n'aient pu franchir tous ces obstacles n'a rien d'étonnant, surtout lorsque l'on sait que les Argentins ne sont pas des tendres dans les contacts. Mais le moins que l'on puisse écrire est que les partenaires de Sqcrates n'y mirent guère de génie. Parreira, avant le match, avait décidé d'aligner ce qu'il prétend être la meilleure sélection possible actuellement. Ce qui donnait : Leao (Corinthians). Leandro (Flamengo), Marcîo (Santos), Mozer (Flamengo), Junior (Flamengo), Andrade (Flamengo), Socrates (Corinthians) et Jorginho (Palmeiras), Renato Gaucho (Gremio), Roberto (Vasco) et Eder (Atlético Mineiro). Pendant 90 minutes, ces onze joueurs butèrent lamentablement sur les forces argentines regroupées devant le but de Fillol. Ce dernier, il est vrai, eut au moins quatre parades décisives.




1 comment:

  1. BY CELLOLUX

    ARGENTINA 1X0 BRASIL

    ARGENTINA:
    fillol,camino,mouzo,trossero,garré,russo,(marangoni 46),ponce,sabella,burruchaga,marcico,(ramos 78),gareca.tec carlos bilardo
    -------------------
    BRASIL:
    leao,paulo roberto,mozer,toninho carlos,junior(cap),china,tita,renato,(geraldo 67),careca,roberto dinamite,jorginho.tec carlos alberto parreira
    ---------------------
    gol-gareca aos 57:00

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED