Monday, April 9, 2012

Primera Division 2011 2012 Real Madrid Valencia

8 April 2012
Estadio Santiago Bernabéu,
Madrid
Referee: Carlos Clos Gomez
Attendance: 72000

   Il y a quelques semaines, on pensait le sort de la Liga définitivement scellé. Au soir de la 32e journée, cette certitude s'est quelque peu envolée après les deux nouveaux points perdus par le Real, cette fois tenu en échec à Bernabeu par un bon Valence (0-0). Une contre-performance de la part des Merengue qui ne comptent plus que quatre points d'avance sur Barcelone à six journées du dénouement de la saison. Pourtant, très vite, les hommes de Mourinho se mettaient en exécution à l'image de Ronaldo qui se montrait menaçant sur ses tentatives lointaines (4e, 8e, 14e). Quelques instants plus tard, le Portugais - bien servi par Benzema - butait sur Guaita, auteur d'un sauvetage décisif qui maintenait son équipe à flots au terme d'un début de match 100% madrilène (19e). Mais Valence, en pressant haut, finissait par se procurer des contre-offensives intéressantes. A tel point que Casillas devait s'interposer pour empêcher Piatti d'ouvrir la marque (34e). Quelques instants auparavant, le portier du Real était sauvé par son montant sur une tête plongeante à bout portant de Ricardo Costa (25e).

 Tenu en échec pendant le premier acte, le Real Madrid l'était à nouveau pendant la deuxième période. Présents dans les duels, les Valenciens imposaient un défi physique qui ne faisait qu'accentuer l'agacement perceptible des Merengue. Un symbole témoignant de l'incapacité des hommes de Mourinho à prendre réellement le jeu à leur compte. Certes, des parades miracles de Guaita privaient Di Maria (77e) puis Benzema (78e) de l'ouverture du score, mais l'essentiel du danger se trouvait étonnamment dans la partie de terrain madrilène. Souvent prise à revers en contre, la défense du Real était à nouveau sauvée par la transversale sur une tentative lointaine de Tino Costa (55e) puis par Casillas qui s'interposait en fin de match face à Alba (85e). Malgré un gros pressing du Real dans les dernières minutes, les troupes de Mourinho ne parvenaient pas à tromper la vigilance de l'imperméable Guaita. Un résultat satisfaisant pour Valence qui préserve sa troisième place. 

 Mais frustrant pour le Real qui sent à nouveau le souffle de Barcelone dans son dos. Petit évènement en Espagne : le Real n'a pas marqué en compétition officielle. Phénomène qui n'était plus arrivé depuis le 21 septembre et un match nul à Santander (0-0). Alors qu'ils restaient sur une série de 18 buts inscrits en quatre matches, les Merengue ont cette fois buté sur un Vicente Guaita en état de grâce. Auteur de multiples parades et d'interventions rassurantes, le portier espagnol a été un atout précieux pour Unai Emery. Et, sur sa seule erreur de la soirée, il a été sauvé par son montant… Preuve que rien ne semblait pouvoir lui arriver à Bernabeu… Titulaire à la pointe de l'attaque madrilène, Gonzalo Higuain est passé à côté de son sujet au cours d'une première période qui ne lui a pas permis de se mettre en valeur. Bien au contraire, l'Argentin a manqué de poids pour peser sur la défense adverse, décidée à ne pas laisser le moindre centimètre disponible dans ses seize mètres. Faute de pouvoir s'exprimer, l'attaquant a finalement dû céder sa place pendant la mi-temps pour des raisons tactiques. 


Codec H264, 
Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Full Game


 


http://rapidshare.com/files/3655762766/Lga.2011.2012.Rl.Val.Twb22.blogspot.com.mkv



Résultats de la 32e journée
Samedi Rayo Vallecano-Osasuna 6–0 ; Espanyol Barcelone-Real Sociedad 2–2 ; Getafe-Sporting Gijon 2–0 ; Real Saragosse-FC Barcelone 1–4 ; Betis Séville-Villarreal 3-1
Dimanche Levante-Atletico Madrid 2–0 ; Majorque-Grenade 0–0 ; Athletic Bilbao-FC Séville 1–0 ; Real Madrid-Valence CF 0-0



Caps





1 comment:

NO LINKS ALLOWED