Sunday, April 1, 2012

Money Time 2011 2012: Primera Division Osasuna Real Madrid and Barcelona Bilbao

   Le Real Madrid a écrasé l'Osasuna Pampelune (5-1) à l'extérieur, Ronaldo et Higuain inscrivant chacun un doublé, Benzema complétant d'un but splendide cette démonstration offensive des Blancs. Les Madrilènes ont d'abord surclassé par leur jeu de possession un Osasuna dépassé en première période. Dans le second acte, ils ont su enfoncer le clou, tuant rapidement un timide réveil des Navarrais qui ont sauvé l'honneur par Nino (48). Dès l'entame de match, Pampelune a été pris à la gorge par le jeu extrêmement incisif du Real. Bien servi par Ronaldo, Benzema expédiait ainsi sur un de ses premiers ballons une sublime reprise de volée dans la lucarne droite d'Andres Fernandez (1-0; 7e). 

 Commençait ensuite le festival de Ronaldo: n'hésitant pas à prendre sa chance de loin, CR7 testait plusieurs fois Andres Fernandez. La troisième était la bonne: d'une magistrale frappe du droit des 35 mètres, le Ballon d'or 2008 augmentait l'avantage pour les siens (2-0; 37e). Le Real plantait une troisième banderille signée Higuain (3-0; 40e). Au retour des vestiaires, Nino réduisait toutefois le score pour Osasuna, concluant victorieusement de la tête un bon centre de Roversio (3-1; 47e).  Mais les Merengue étouffaient immédiatement ce début de rébellion en répondant par deux nouveaux buts de Ronaldo sur coup franc (69e) puis d'Higuain (76e).

De son côté, le Barça s'est imposé (2-0) samedi au Camp-Nou face à l'Athletic Bilbao grâce à des buts signés Iniesta et Messi, restant ainsi à six points d'un Real Madrid, toujours leader, qui a lui écrasé (5-1) l'Osasuna Pampelune à l'extérieur, pour la 31e journée de Liga. Dans cette rencontre ayant livré un avant-goût de la finale de la Coupe du Roi qui mettra aux prises Barça et Athletic, les Blaugrana ont largement dominé des Basques émoussés, qui auront très clairement payé l'addition de leur victoire épique en Europa League, jeudi, face à Schalke (4-2). Messi, auteur d'une passe décisive et d'un but, a une nouvelle fois été crucial dans la victoire du Barça, continuant par ailleurs son «mano a mano» personnel avec Ronaldo. Le compteur du petit Argentin indique désormais 36 buts en Liga, un de moins que «CR7», auteur lui d'un doublé face à l'Osasuna Pampelune. Le match n'aura le plus souvent été qu'un long siège sur le but de Bilbao. 

 Pour preuve de l'archi-domination des Catalans: même le défenseur central Piqué se permettait de monter et était à deux doigts de faire mouche, mais voyait sa tentative repoussée in extremis sur la ligne par Aurtenetxe (26e). Auparavant, Messi, dans un de ses gestes plein de malice, avait tenté de prendre de cours Iraizoz sur un coup franc joué très rapidement. Mais le gardien basque, très vigilant, se détendait bien pour sortir le ballon de sa lucarne (25e). À la 40e, Iniesta mettait un terme au manque de réalisme des siens, en fusillant à bout portant Iraizoz (1-0). En seconde période, l'Athletic espérait enfin pouvoir se montrer plus dangereux grâce à l'entrée de joueurs offensifs comme Muniain et Llorente, mais le Barça gardait la maîtrise du match. Le deuxième but des Barcelonais était toutefois plus dû à la générosité de l'arbitre qu'à une action de classe. Après une faute peu évidente de Javi Martinez dans la surface sur Tello, Messi ne tremblait pas au moment d'obtenir sur penalty le 2-0 (58e). À dix minutes de la fin, les Basques trouvaient enfin l'énergie pour mettre en danger Valdes, mais Piqué, attentif, sauvait sur sa ligne une des seules véritables occasions des visiteurs. Passé ce sursaut, la rencontre reprenait son cours à sens unique et Keita était tout près de marquer le troisième, Irzaioz étant sauvé par sa barre transversale (88e).


Osasuna Real Madrid 
31 March 2012
Estadio Reyno de Navarra,
Pamplona
Referee: César Muñiz Fernández
Attendance: 19800 

Barcelona Bilbao
31 March 2012
Camp Nou,
Barcelona
Referee: Antonio Miguel Mateu Lahoz
Attendance: 95000 







Caps






1 comment:

  1. Activité de fou ce week-end (pas comme certains...) ! Merci beaucoup !

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED