Monday, April 30, 2012

Money Time 2011 2012 : Real Madrid Fc Seville

29 April 2012 
Santiago Bernabéu,
Madrid

Referee: Antonio Miguel Mateu Lahoz
Attendance: 75000 


 On attendait une réaction, elle a bien eu lieu. Eliminé par le Bayern Munich mercredi soir en demi-finales de la Ligue des Champions, le Real Madrid a repris sa marche en avant en dominant le FC Séville sur sa pelouse de Bernabeu (3-0). Sans forcer, les Merengue signent un 29e succès en Liga, qui les rapproche encore un peu plus du titre suprême. Avec un doublé de Benzema et une réalisation de Ronaldo, la bande à Mourinho peut même être sacrée ce dimanche si Barcelone venait à s'incliner face au Rayo Vallecano.

Face à des Sévillans privés de nombreux joueurs et notamment du Français Julien Escudé, le leader du championnat a connu un retard à l'allumage, avant de se réveiller grâce à un but de Cristiano Ronaldo, son 43e en Liga, qui mystifiait Coke après un bon décalage de Karim Benzema à l'entrée de la surface (1-0, 19e). Malgré l'ouverture du score des Madrilènes, Séville restait dans le coup, mais manquait cruellement de réalisme dans la zone de vérité. Que ce soit par Reyes (26e), Navas (27e) ou Negredo (29e), les Andalous butaient sur un Casillas d'une sérénité implacable. Et quand on ne concrétise pas ses actions à Bernabeu… La sentence est immédiate. Après une nouvelle occasion en or de Negredo (48e), le Real se permettait de faire le break quasiment dans la foulée avec un but de Benzema qui profitait de la faiblesse de Coke pour tromper Varas (2-0, 49e). Trois minutes plus tard, Sergio Ramos trouvait le Français, qui plaçait une tête imparable pour alourdir la note (3-0, 52e). Facile, efficace et largement supérieur, le Real Madrid se contentait de gérer son avance face à des Sévillans étouffés par autant d'aisance. Le public de Bernabeu pouvait entonner des «Campeones, campeones» (Champions, champions) dans le dernier quart d'heure et fêter allègrement ce nouveau succès après la désillusion de la Ligue des Champions. Car tout le monde en est conscient, c'est bien le futur champion qui s'est imposé ce dimanche.  



Codec H264, 
Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments

Full Game


 




1 comment:

NO LINKS ALLOWED