Thursday, April 12, 2012

Money Time 2011 2012: Primera Division Atletico Madrid Real Madrid and Barcelona Getafe

Un derby Atletico Madrid - Real Madrid est toujours un instant particulier dans une saison de Liga. Mais celui de mercredi soir, comptant pour la 33e journée de Liga, pourrait être décisif pour la course au titre. A la faveur d'une victoire facile contre Getafe (4-0), le FC Barcelone s'est encore rapproché du Real Madrid. Les Catalans ne comptent en effet plus qu'un point de retard sur leur plus grand rival. José Mourinho et ses joueurs sentent désormais le souffle du Barça sur leur nuque, eux qui ont compté jusqu'à dix longueurs d'avance. Le danger est d'autant plus grand pour le Real Madrid que le leader de la Liga se rend au stade Vicente Calderon pour défier l'Atletico Madrid (7e) dans un derby toujours très chaud. Les Colchoneros ne possèdent plus Sergio Aguero ou Diego Forlan dans leur effectif, mais le redoutable Falcao (20 buts en 27 matches de championnat) pourrait bien faire des misères à la défense du Real. Le Real Madrid a tout intérêt à remporter son duel face à l'Atletico, sous peine de se retrouver à la portée du Barça lors du Clasico à venir lors de la 35e journée de Liga. Si le club Merengue parvient à conserver quatre points d'écart avec Barcelone avant de se rendre au Camp Nou le 21 avril prochain, une défaite en Catalogne serait permise.

Au niveau des forces en présence, José Mourinho a décidé de titulariser le Brésilien Kaka au détriment de l'Allemand Mesut Özil alors que l'Argentin Angel Di Maria débutera une rencontre pour la première fois de l'année 2012. Au poste de latéral gauche, le Portugais Fabio Coentrao sera aligné, l'Auriverde Marcelo n'étant pas sur la feuille de match. Le onze du Real Madrid: Casillas - Arbeloa, Ramos, Pepe, Coentrao - Khedira, Xabi Alonso - Di Maria, Kaka, Ronaldo - Benzema. Du côté des Colchoneros, 7e du classement à 37 points de la Maison Blanche, Diego Simeone peut s'appuyer sur son joli quatuor offensif composé de Diego, Arda Turan, Adrian et le goleador colombien Radamel Falcao. Le onze de l'Atlético Madrid: Courtois - Juanfran, Perea, Godin, Filipe Luis - Gabi, Tiago - Arda Turan, Diego, Adrian - Falcao.

 Ce n'est pas un scoop mais le Barça aime Eric Abidal. A la 22e minute de sa démonstration face à Getafe (4-0), le public du Camp Nou s'est levé comme un seul homme pour scander le nom du latéral français, qui subissait le même jour sa greffe du foie. Ses partenaires lui ont aussi rendu hommage en enchaînant un dixième succès d'affilée en championnat, ce qui fait que le Real Madrid n'a plus qu'un point d'avance avant le déplacement des Merengue mercredi à Vicente-Calderon. Au vu de sa forme actuelle, qui épouse  celle de Leo Messi, on ne donnait guère de chances aux banlieusards madrilènes, réduits à rester dans leurs trente derniers mètres. La sanction tombait finalement avant la fin du premier quart d'heure, grâce à Alexis Sanchez qui, lancé par une déviation de la poitrine de Messi, ajustait Moya sans forcer (1-0, 13e). Pour le doublé et le 39e but en Liga du lutin argentin, il fallait attendre la proximité de la pause. Iniesta, d'une talonnade géniale, lui offrait sur un plateau la possibilité de nettoyer la lucarne du pauvre gardien de Getafe (2-0, 44e).

Entre-temps ? Barcelone a encore une fois martyrisé son opposant en jouant véritablement à 10 dans le camp de celui-ci. On se demande encore comment Masilela a pu priver Xavi d'une nouvelle réalisation (17e), alors que Moya avait déjà repoussé Pedro quelques secondes auparavant (16e). Les deux buteurs Sanchez et Messi étaient aussi généreux envers les coéquipiers de Miku, le premier en se trompant de pied (32e) et le second croisant trop son tir (25e). C'était déjà beaucoup pour les visiteurs qui pouvaient s'estimer heureux au niveau du tableau d'affichage. Sans forcer, les Catalans allaient malgré tout alourdir la marque dans le dernier tiers de la rencontre. Sanchez voyait double en propulsant magnifiquement dans les filets le centre de Cuenca (3-0, 73e) et Pedro, en dedans cette saison, concurrençait le Chilien en termes de coup de boule sompteux (4-0, 75e). Le festival blaugrana s'arrêtait là, sur cette sensation que le Barça serait encore l'équipe à battre en cette fin de saison. Et pas seulement en Ligue des Champions. 




Atletico Real
11 April 2012  
Estadio Vicente Calderón,
MadridReferee: Carlos Delgado Ferreiro 


Codec H264, 
Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Full Game


 


Barcelona Getafe
10 April 2012  
Camp Nou,
Barcelona


Codec H264, Mkv
Bitrate 1000
Sound 128 kbps
French Comments
Full Game








2 comments:

NO LINKS ALLOWED