Sunday, April 24, 2011

Cup Winners Cup 1989 1990 Sampdoria Anderlecht

Final
Wednesday 9 may 1990
Ullevi Stadium Gôteborg

20.000 Attendance.
Refereee: M. Galler

Quand arrive le crépuscule d'une saison, les organismes des footballeurs aspirent au repos. Leur valeur physique I est telle que bien des clignotants sont au rouge. Leur santé morale est tout autant émoussée. La motivation, laminée par les coups durs qui ont jalonné matches et entraînements, a fait place à la lassitude. Dans ce cas, la mémoire, insidieuse, ramène à la surface les mauvais souvenirs. Ceux, par exemple, qui trottaient dans les crânes des joueurs de la Sampdoria, grands favoris de la rencontre qui allait les opposer pour cette trentième Coupe des vainqueurs de Coupes aux Belges d'Anderlecht. La cause de ces tracas ? Une défaite bien sûr. Pas n'importe laquelle. Celle concédée un an plus tôt à ce même stade de la compétition par un FC Barcelone souvent à la peine tout au long du championnat espagnol et qui, pourtant, allait dominer sans partage cette finale de la Coupe d'Europe 1989. 

 A l'inverse,la Sampdoria, néophyte en matière de grands rendez-vous européens, allait largement passer à côté du sujet. Un jour «sans», qui marque à tout jamais une carrière et à partir de laquelle rien ne se prépare plus tout à fait de la même laçon. C'est sur ce point faible que l'entraîneur hollandais du R.S.C. Anderlecht, Aad De Mos, comptait, pour renverser un pronostic totalement défavorable au coup d'envoi donné par l'arbitre suisse, Bruno Galler, pour l'édition 1990 de cette C2. Analyse judicieuse de De Mos, corroborée par les propos tenus à l'issue du match par son confrère du banc d'en face, le Yougoslave Vujadin Boskov: «J'ai trouvé mon équipe inquiète, mes joueurs fébriles, pire même, calculateurs. Bref, tout le contraire de ce que sont nos principes basés sur la générosité, la spontanéité». C'est sans doute pour cela que les spectateurs du stade Ullevi de Gôteborg n'ont pas assisté à un spectacle de haute lignée. Car aux erreurs techniques inhabituelles des Italiens réputés, à juste titre, pour leur maîtrise de balle, les Belges n'allaient opposer qu'un football frileux où la vivacité de ses attaquants Van der Linden, De Gryse et Gud-johnserî, ne pouvait compenser l'extrême lenteur du meneur Milan Jankovic. 

 Le meilleur représentant d'Anderlecht devait être Charles Musonda, le plus constant des transalpins, Roberto Mancini. Mais le talent de l'un et de l'autre ne trouvait d'écho auprès de leurs coéquipiers respectifs... qui étaient avec eux sur le terrain. Paradoxe, les remplaçants, sans doute frustrés par leur inactivité, allaient s'inspirer de cette image motrice. Côté italien essentiellement, avec les entrées sur la (mauvaise) pelouse, d'Attilio Lombarde et Fausto Salsano. Une accélération du premier nommé, un tir de Salsano, nous sommes déjà dans la première période de la prolongation, et De Wilde, le gardien d'Anderlecht qui s'est opposé avec brio aux tentatives de Mancini, Vierchowod et Pari, est cette fois servi par la chance. Le ballon vient heurter la base du poteau. Mieux même il revient dans les mains de De Wilde. Anderlecht respire, Gênes s'impatiente, il faut encore attendre pour voir le i premier but. Un seul homme a senti le coup : le rlair du buteur. Une main hésitante de De Wilde, une pichenette de Vialli et c'en est terminé de cette finale. Mieux même, quelques instants plus tard, avec un nouveau coup de reins de Lombarde, un débordement de Mancini suivi d'un centre au millimètre. C'est encore Vialli le mieux placé pour un break décisif. Vialli a attendu, se faisant oublier pour mieux surgir et donner à la Sampdoria sa Coupe d'Europe. Gianluca est grand. ..grandissime.


Codec H264, Mkv
Sound 128 kbps
Full Game
with extra Time
French Comments
Pass :
twb22.blogspot.com

http://www.megaupload.com/?d=JAXVVXX0
http://www.megaupload.com/?d=0YA116NY
http://www.megaupload.com/?d=8AD0MNG6
http://www.megaupload.com/?d=CI2PGZIR
http://www.megaupload.com/?d=1F1L0JD6
http://www.megaupload.com/?d=7PWQ6T50
http://www.megaupload.com/?d=BMUF8FJE


 Goals: Vialli 1105e et 108e).
Booked: Keshi (29e| pour Anderlecht et Carboni (37e), Mannini (38e) pour la Sampdoria.
Sampdoria: Pagliuca Mannini, Pelle grini (cap.), Vierchowod, Carboni - Ban Katanec (Salsano, 92e), Invernizzi [Lom-bardo, 55e), Dossena Mancini, Vialli.
Anderlecht: De Wilde Grun (cap.), Marchoul, Keshi, Kooiman, Musonda, Ver-voort, Jankovic (Oliveira, 116e) - Degryse (Nilis, 104e), Van der LJnden, Gudjohnson.



http://rapidshare.com/files/113762555/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part1.rar
http://rapidshare.com/files/2932241098/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part2.rar
http://rapidshare.com/files/3556277469/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part3.rar
http://rapidshare.com/files/1867688559/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part4.rar
http://rapidshare.com/files/429256354/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part5.rar
http://rapidshare.com/files/1479218222/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part6.rar
http://rapidshare.com/files/93225581/Cwc.1989.1990.Final.Samp.And.Thewildbunch22.part7.rar


Caps















9 comments:

  1. It´s the full game or a resume ?
    Thanks.

    ReplyDelete
  2. Thank you very match have you got others matches about Sampdoria 1980-1990?

    ReplyDelete
  3. Many thanks for this match! Great work!!

    ReplyDelete
  4. i'm planning some "decisive scudetto" games , including first the Sampdoria scudetto one.

    ReplyDelete
  5. please upload matches of blackburn or betis in champions league
    or real madrid matches 96/97

    ReplyDelete
  6. Link /?d=1F1L0JD6 has fell down.Please upload it!!!

    ReplyDelete
  7. Ok reupload tonight or tomorow : Part 1

    ReplyDelete

NO LINKS ALLOWED